Pluies torrentielles au Japon : au moins sept morts et 1,6 million d’évacués

Les pluies torrentielles qui s’abattent depuis quatre jours sur l’ouest du Japon, provoquant inondations et glissements de terrain, ont fait au moins sept morts et plus de 1,6 million de personnes se sont vu ordonner samedi d’évacuer les régions touchées.

Les autorités locales ont annoncé la mort d’au moins sept personnes, mais la chaîne publique de télévision NHK parlait samedi de 21 morts et 47 disparus.

Les trombes d’eau qui continuaient samedi à tomber, notamment sur les régions d’Hiroshima, Okayama et Kyoto, provoquant de nouveaux dégâts un peu partout, rendaient également très difficiles les opérations de secours.

Le Premier ministre Shinzo Abe, parlant de « situation extrêmement grave », a appelé à « un effort maximum » pour tenter de sauver les personnes prises au piège des inondations.

L’Agence météorologique japonaise a placé de nombreuses régions de l’ouest du pays en état d’alerte maximum – utilisé uniquement lorsque les précipitations atteignent des niveaux survenant une fois toutes les quelques décennies – et les autorités locales ont ordonné l’évacuation de 1,614 million de personnes.

La télévision montrait, notamment dans la région d’Hiroshima, des images d’un pont emporté par les flots d’une rivière boueuse, de secouristes tentant difficilement de creuser dans la boue recouvrant des maisons, ou de gens réfugiés sur les toits des maisons.

L’Agence métérologique prévoit que les pluies devraient continuer jusqu’à dimanche, dans l’ouest mais aussi commencer à toucher l’est du Japon.

Afp