23 avril 2019
Soleil FM

Point 2 des accords Gouvernement SLECG : « Tout recensement qui se fera sans nous, est contre nous », dixit Pépé Balamou

Guinée politique Infos

Le Syndicat National de l’Education se dit préoccupé du point 2 du protocole d’accord signé entre l’USTG-SLECG et Gouvernement. Bien qu’étant exclu des négociations, le secrétaire général de cette structure syndicale demande aux enseignants syndiqués et au Gouvernement de les impliquer dans l’assainissement du fichier des enseignants. Voici ce qu’a confié Michel Pépé Balamou à Soleil FM.

« Nous n’avons opposé un non catégorique au point deux de l ‘accord qui laissait présager l’exclusivité de recensement au SLECG et sa centrale mère USTG version Abdoulaye Sow. Nous pensons dans la revendication du SLECG, il était uniquement mentionné que les huit-millions, au départ non négociable, après huit-millions ou rien et enfin huit-millions négociable. Mais nul part dans le protocole d’accord, il n’y a aucune traçabilité des huit-millions et qu’on a laissé le SLECG contenté par rapport au point d’assainissement du fichier et que nous SNE, nous pensons que l’assainissement est une notion transversale parce que cet assainissement ne va pas seulement qu’intéresser les enseignants syndiqués du SLECG. Ça va intéresser les enseignants syndiqués au SNE, à la FSPE, à la synergie qui est le syndicat du supérieur et au SLECG originaire de Kadiatou Bah. Tout recensement qui se fera sans nous, est contre nous. »

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

Articles Similaires

24 octobre 2018 : le système des Nations-Unies va souffler ses 73 bougies

tsegbaya

Travailler pour Trump, c’est mentir « tous les jours », dit son ex-avocat Michael Cohen

tsegbaya

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina participera au Sommet « One Planet » à Nairobi

tsegbaya

La jeunesse guinéenne et la mode : perdition ?

tsegbaya

Santé : les médicaments traditionnels ont une dose, selon une tradi-praticienne

tsegbaya

N’Zérékoré: un enseignant « affamé » tombe devant ses élèves et crée la psychose dans la ville

tsegbaya