Partager
Préparatifs des examens de fin d’année : zoom sur quelques écoles de la commune de Matoto

Préparatifs des examens de fin d’année : zoom sur quelques écoles de la commune de Matoto

Jour-j moins sept du coup d’envoi des premières épreuves des examens nationaux session 2018. Dans la commune de Matoto, élèves et responsables d’écoles s’activent dans les préparatifs. Dans la plupart des établissements visités, les cours de révision s’intensifient, encadreurs et écoliers restent confiant quant à la réussite de leur candidat à ces examens.

Du groupe scolaire Victor Hugo en passant par le collège Fodé et Yaguine professeurs et candidats sont présents dans les salles pour des cours de révision. Même constat dans les salles d’examen du Lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya. Selon les responsables de ces trois écoles, l’heure est à la répétition, les cours sont presque bouclés dans les salles d’examen. « Keita Mamady Kako senseur du Lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya, a l’instant tous les programmes sont boucles. Maintenant se sont les semi-internats qui commence ici. Camara Mohamed censeur du groupe scolaire Victor Hugo de Matoto le niveau d’avancement des cours nous somme a 98% d’exécution, le bac blanc nous a permis d’évaluer le niveau de nos candidats. Nous avons constaté qu’ils ont des problèmes dans certaines matières qu’il faut corriger cela avant l’examen réel. Monsieur Dore Alecaut principal du collège Fodé et Yaguine au niveau des classes d’examen nous avons boucler tout le programme. Malgré ils ont fini avec l’examen blanc ils sont là avec les professeurs pour des cours de révision intense »

Quant aux élèves, ils se disent fin prêts pour affronter les épreuves. « Je m’appelle Jacob Koivogui élève de la 10eme 3 au collège Fodé et Yaguine vraiment nous sommes prêts à affronter les examens. Je me nomme Oumar Dianka Kaba élèves de la terminale science sociale au groupe scolaire Victor Hugo je suis prêt maintenant pour affronter le bac ; je pense que si on se met à travailler on pourra passer ce bac. Moi je me nomme Diane Fatoumata je ne dirais pas que je suis prête a 100% mais le peu de temps qui reste je serais prête » 

Après avoir visionné quelques copies du BAC Blanc, le censeur du lycée Léopold Sédar Senghor se dit pessimiste quant à une forte réussite de ses candidats. Pour vite corriger cette situation, Keita Mamady Kako ne cesse d’invité ces derniers à se remettre en cause. « Il faut que les enfants fassent une prise de conscience parce que les premières notes déposées par les professeurs lors du Bac blanc montre que certains ne sont pas totalement prêts. Parce que en fonction de ses notes j’ai compris que les 800000 candidats de notre établissement ne sont prêts. »

Les examens nationaux de cette année se dérouleront du 18 juin et prendront fin le 4 juillet prochain.

 

KABA KOUYATE

 

 

Laissez un commentaire