Soleil FM
  • Accueil
  • sport
  • Préparatifs match Guinée-Cote d’Ivoire : des mesures  prises  pour sécurisation  des billets
Infos sport

Préparatifs match Guinée-Cote d’Ivoire : des mesures  prises  pour sécurisation  des billets

La fédération guinéenne de football était en conclave ce vendredi avec le ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique. Il était question de discuter sur des dispositifs pour la sécurisation du match Guinée-Cote d’Ivoire prévu à Conakry le 18 novembre 2018 prochain à Conakry. Cette rencontre entre ces deux pays s’inscrit dans le cadre des matchs de la cinquième  journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations Cameroun-2019.

Cette concertation des cadres du ministère des sports et de la fédération guinéenne de football fait suite à des manquements enregistrés lors du dernier match de la quatrième  journée qui a opposé le Syli National aux guêpes du Rwanda au stade du 28 septembre de Conakry. Les cas les plus illustratifs sont : la vente des billets et l’infiltration de la pelouse du stade par des supporters pendant le match.  C’est pour remédier à ces problèmes  que cette rencontre est  tenue.

« Quand on parle de la sécurité, on parle d’abord de la billetterie, la sécurisation des billets d’entrée du stade. Et cette réunion était ponctuée sur ce volet qui parait important dans un match de football. La fédération guinéenne de football est en train de se désengager progressivement par rapport à ce paramètre. Ceci étant, elle a tendu la main à une agence spécialisée dans ce domaine. C’est elle qui aura la charge de placer des billets en lieu et place de la fédération guinéenne de football. C’est pour une question de transparence et de sécurité. Pour la sécurité des spectateurs et du match, nous avons la police la gendarmerie et des body-gards qui seront là », explique Colonel Akoi  Koivogui,  secrétaire général de la fédération guinéenne de football.

Avec une capacité d’accueil de 25 milles places à sa création, le vieux stade du 28 septembre ne compte plus que 16150 places. Cette situation s’expliquerait par la nouvelle numérotation des tribunes, précise le Directeur de ce complexe sportif.

« On a l’habitude de dire que le stade du 28 septembre contient 25 mille places, et  ce n’est plus valable. Depuis 2005, la capacité d’accueil du stade a été réduite à 16 mille 150 places.  Pourquoi cela ? Parce qu’il y a eu une nouvelle numérotation de places. Avant  la numérotation était à 40 cm, mais maintenant c’est 60cm, voilà pourquoi cet écart. Et tous les billets sont émis en fonction de cette capacité d’accueil ».

Sur la question de l’infiltration  de la pelouse du stade par des supporters pendant le match, le patron du stade de 28 septembre estime que la sécurité ne joue pas pleinement son rôle.

« Je m’en vais vous dire, dans aucun stade du monde, vous ne verrez les portillons des grillages sont fermés. C’est pourquoi on met la sécurité à côté. Puisque quand elles sont fermées, en cas de pagaille, personnes ne s’en sortira. Maintenant, il est au rôle de la sécurité  de faire bien son travail », indique Ibrahima Sory Keita ‘’Petit Sory’’.

 

A rappeler  que la Guinée occupe la première place de la poule H avec 10 points, suivi de la Côte d’Ivoire.

Articles Similaires

Mamou : le brigadier chef Bakary Camara a regagné sa dernière demeure dans son village natal à Ouré-kaba

tsegbaya

L’affaire de 78 Millions USD entre PKC, CJC et la banque AFREXIMBANK

tsegbaya

L’ethnocentrisme est la principale menace qui guette fondamentalement la Guinée, selon Sékou Koureissy Condé

tsegbaya