Partager
Présentation du projet de REDISSE à Conakry

Présentation du projet de REDISSE à Conakry

Présentation du projet de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest REDISSE à Conakry. Ce projet qui couvre les 15 pays de la CEDEAO vise une approche de collaboration entre la santé humaine, animale et les environnementalistes. La rencontre s’est tenue ce mardi 22 mai 2018 dans un complexe hôtelier de la place. Des membres du gouvernement, les acteurs de la société et des partenaires technique et financier ont prie part à cette rencontre.

Ce projet est rentré en vigueur le 23 janvier 2018 après sa signature le 23 aout 2016. Pendant la durée de ce projet de cinq ans, les techniciens ont travaillé sur des exercices d’appropriation, de conception et de planification des interventions des activités à travers une analyse minutieuse.

Moustapha GROVOGUI  le coordinateur du projet déclare que : « Les objectifs du projet sont déterminé comme suit. Renforcer  les capacités intersectorielles nationale et régionale pour une surveillance collaborative  de la maladie et la préparation aux épidémies en Afrique de l’ouest pour répondre avec promptitude et efficacité en cas d’urgence en minimisant les pertes en vie humaine et économique».

Ce projet est subdivisé en cinq composantes principales qui sont entre autres : « La première porte sur la surveillance de l’information sanitaire, la seconde sur le renforcement des capacités de laboratoire, la troisième la préparation et l’intervention des en cas d’urgence, la quatrième sur la gestion des ressources humaines et la surveillance efficace des maladies et la préparation de l’épidémie et en fin la cinquième composante sur le renforcement des capacités institutionnelles de gestion de projet de suivi évaluation coordination et de plaidoyer». A-t-il ajouté.   

Le Ministère de la santé se dit prêt à créer toutes les conditions de travail pour la réussite de ce projet. Sékou CONDE le Secrétaire Général du Ministère déclare que : « En ce qui concerne le ministère de la santé, il est disposé à créer toute les dispositions pour la réussite du projet ambitieux à travers la mise en place d’un mécanisme de suivi et une plateforme de collaboration avec toutes les parties »

KABA KOUYATE

Laissez un commentaire