20 mai 2019
Soleil FM

Présidentielle américaine: le Kremlin dément avoir incité les Noirs à s’abstenir

Monde

Le Kremlin a démenti mardi un rapport du Sénat américain affirmant qu’une campagne de propagande russe sur les réseaux sociaux avait été lancée pour inciter les Noirs à s’abstenir de voter avant la présidentielle américaine de 2016.

« Il s’agit d’accusations et de plaintes très générales, dont certaines nous sont absolument incompréhensibles », a affirmé aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« On nous reproche le fait qu’une personne ait vu d’un œil critique la situation dans tel ou tel milieu social aux Etats-Unis. Mais on ne sait pas ce que la Russie vient faire là-dedans », a-t-il poursuivi, répétant que « l’Etat russe et son gouvernement n’ont jamais pris part et ne prennent part à aucune ingérence » à l’étranger.

Selon un rapport commandé par le Sénat américain et mené notamment par l’Université d’Oxford, l’Internet Research Agency (IRA), basée en Russie et considérée par la justice américaine comme une ferme à « trolls » payée par le Kremlin, a cherché pendant la campagne électorale à dissuader des franges de la population proches des démocrates de voter.

Les jeunes, les minorités ethniques et la communauté LGBT étaient ciblés mais l’IRA a mis un accent particulier sur les électeurs noirs, selon le rapport qui se base sur l’analyse des milliers de publications de l’IRA sur les réseaux sociaux entre 2015 et 2017.

L’IRA avait ainsi créé de nombreux comptes sous de faux profils américains destinés à la communauté noire. L’un d’eux, intitulé « Blacktivist », envoyait des messages négatifs sur la candidate démocrate Hillary Clinton, accusée d’être une opportuniste seulement soucieuse de gagner des voix.

L’Internet Research Agency (IRA), une société enregistrée à Saint-Pétersbourg, est suspectée d’être un outil de propagande créé par Evguéni Prigojine, un homme d’affaires proche de Vladimir Poutine. Plusieurs de ses employés ont été inculpés par la justice américaine pour leur ingérence dans l’élection de 2016.

Avec AFP

Articles Similaires

Inde : des personnes risquent d’être déchues de leur nationalité

tsegbaya

France / Hulot : l’agenda perturbé du «maître des horloges»

tsegbaya

Allemagne : le départ de Merkel à la fin de son mandat salué partout dans le pays

tsegbaya

Emmanuel Macron opte pour un remaniement minimal

tsegbaya

Route / zoom sur l’état piteux du tronçon Sonfonia Casse – Samatara

tsegbaya

10 décembre : journée internationale des droits de l’Homme !

tsegbaya