25 mars 2019
Soleil FM

Présidentielle au Mali : à qui le fauteuil ?

Afrique Infos

Entre soupçons de fraude, crainte de contestation et menace terroriste, la perspective de la présidentielle préoccupe toute la région. Et au-delà.

D’un côté, le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et son entourage promettent le « takokelen », une victoire dès le premier tour. De l’autre, les opposants, Soumaïla Cissé en tête, qui n’envisagent pas d’autre option qu’une défaite du président sortant. Au milieu, un océan de craintes sur la tournure que pourrait prendre la présidentielle, dont le premier tour doit se tenir le 29 juillet.

Pour l’opposition, pas de doute : IBK ne peut l’emporter sans frauder. Ces derniers mois, ses adversaires n’ont cessé de dénoncer la volonté du pouvoir de fausser le scrutin. Remplacement de sous-préfets et de préfets, révision du fichier électoral, mode de compilation des résultats, taux de distribution des cartes d’électeur… Les griefs sont nombreux.

 

Source : Jeune-Afrique

Articles Similaires

Sékou Koundouno des FSG : « nous sommes des rangers préparés et formés à se battre… »

tsegbaya

Football : Désiré Yaovi a regagné sa dernière demeure

tsegbaya

Coupe du Monde 2018 : Luka Modric le meilleur ! (avec Foot Mercato)

tsegbaya

Vision 2000 communication / Comment accéder aux services bancaires et assurances ?

tsegbaya

Quel avenir pour l’exploitation artisanale du diamant en Guinée ?

tsegbaya

Décès de Joseph Sagno : voici le programme des obsèques

tsegbaya