24 avril 2019
Soleil FM

Présidentielle en RDC: Joseph Kabila renonce et désigne Emmanuel Ramazani Shadary candidat

Afrique Infos

Le président congolais Joseph Kabila a désigné l’ex-ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary comme son dauphin à l’élection présidentielle prévue en décembre en République démocratique du Congo, a annoncé mecredi le porte-parole du gouvernement.

M. Ramazani Shadary doit aller déposer son dossier de candidature au siège de la commission électorale, a ajouté le porte-parole Lambert Mende en conférence de presse. La clôture est prévue mercredi à 15h30 GMT.

« Il s’agit du camarade Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD né en 1960 dans la province du Maniema (est de la RDC) marié et père de huit enfants », a déclaré M. Mende en présentant brièvement le « dauphin » du président Kabila, 47 ans, qui ne pouvait pas se représenter d’après la Constitution.

M. Ramazani Shadary « va représenter notre famille politique à l’élection présidentielle », a ajouté M. Mende. C’est le candidat « derrière lequel nous allons tous nous aligner », a-t-il insisté.

M. Mende présentait « la conclusion des consultations que le président Joseph Kabila Kabanga, autorité morale du Front commun pour le Congo, a menées pour dégager le nom de l’oiseau rare ».

M. Ramazani Shadary fait partie des personnalités congolaises frappées en 2017 par des sanctions de l’UE pour violations des droits de l’Homme.

« M. Emmanuel Ramazani Shadary, notre candidat, est catholique pratiquant », a insisté M. Mende.

Un collectif catholique avait annoncé trois jours de mobilisation à partir de dimanche si M. Kabila se présentait. La répression de ses trois marches interdites en début d’année avait fait une quinzaine de morts.

« Que les médiocres dégagent », avait déclaré en début d’année l’archevêque de Kinshasa Mgr Laurent Monsengwo en condamnant la répression.

M. Ramazani Shadary avait quitté le ministère de l’Intérieur il y a quelques mois pour occuper le nouveau poste de secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD).

Il avait permuté avec l’actuel ministre et ancien responsable du PPRC, Henry Mova Sakanyi.

Articles Similaires

Reprise du scrutin de Matoto: l’UFDG n’entend pas revenir sur l’élection déjà faite

tsegbaya

Affaire Diaraye Baldé : Moussa Yéro n’a pas de preuve, selon Maitre Pépé Lamah, avocat de la partie civile

tsegbaya

La loi sur la CENI : le RPG crie victoire

tsegbaya

Le gouverneur attendu à la barre le 25 juillet prochain

tsegbaya

FEG 2019 : Le Président de la République promet l’égalité des chances à l’école

tsegbaya

L’association Humanitaire Française Espoir d’Afrique vole au secours des enfants

tsegbaya