Partager
Prix des denrées au mois de Ramadan : l’appel du Ministre Marc Yombouno aux opérateurs économiques

Prix des denrées au mois de Ramadan : l’appel du Ministre Marc Yombouno aux opérateurs économiques

A cette approche du mois saint de Ramadan, le ministère du Commerce, en collaboration avec les opérateurs économiques et le service spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le crime organisé a convoqué le mercredi 17 mai 2017, les opérateurs économiques au jardin du 2 octobre. L’‘’objectif est de rassurer la population sur des mesures qui sont pris pour le maintien des prix des denrées de premières nécessités dans les marchés.

http://soleilfmguinee.net/?p=27974&preview=true

Plusieurs opérateurs guinéens ont pris part à cette rencontre. D’entrée, le ministre du Commerce Marc Yombouno, a souligné que : « c’est un grand plaisir d’être parmi les opérateurs économiques pour partager nos différentes préoccupations dans le cadre de la fixation des prix des denrées pour la bonne gestion de la période de Ramadan qui s’annonce, mais aussi la période de soudure qui va suivre ».

Parlant de la fixation des prix des denrées de première nécessité durant cette période de mois de Ramadan, il dira, « Nous allons travailler sur la disponibilité actuelle, les prévisions mais surtout à travers les engagements pour le maintien et la stabilité des prix pendant la période de ramadan et la période de soudure à venir ».

Après avoir écouté avec attention les interventions du ministre du commerce durant cette conférence, les opérateurs économiques ont par ailleurs rassuré le ministre Yombouno d’avoir compris le message, celui de panser les difficultés des citoyens pendant ce mois saint de Ramadan. Selon eux, il n’y a pas de péril dans la démerde, la population ne doit pas s’inquiéter du manque de tel produit ou tel produit pendant ces périodes à venir, « il y a suffisamment de denrées alimentaires de première nécessité dans le pays » a précisé un opérateur économique.

Convaincu de l’engagement de ces opérateurs économiques et les commerçants, le ministre a dit alors aux peuple que : « ces périodes là seront bien géré, parce que les opérateurs nous ont fait savoir que les prix ne bougeront pas pour la bonne gestion du mois de ramadan, alors j’invite tous les opérateurs au maintien et au respect des prix actuels ».

Présent à cette conférence, le secrétaire général des services spéciaux, chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé, le Colonel Moussa Tiegboro Camara, a dit ceci : « nous confirmons notre engagement dans le cadre de notre Protocole depuis 2010, si les opérateurs se sont engagés à accompagner l’Etat durant ce mois de ramadan, c’est une bonne chose ».

Si les autres opérateurs économiques se sont prononcés sur la stabilité des prix de denrées de première nécessité, par contre les opérateurs du secteur de la viande ne se sont pas déclarés pour le moment pour faire le point de leur décision. Alors, attendons de voir si cette décision des opérateurs économiques et des commerçants sera respectée.

 

Alpha Camara

Vos commentaires