10 décembre 2019
Soleil FM

Projet de loi de finance initiale de l’année budgétaire 2020 : des ministres se défendent à l’hémicycle

Guinée économie Infos

Présentation ce lundi 18 novembre du projet de loi de finance initiale de l’année budgétaire 2020. Face à la représentation nationale, les ministres des finances, du budget, du plan économique et développement ainsi que le gouverneur de la banque centrale ont soumis les différents projets et reformes qu’ils comptent engager à tour de rôle. La rencontre s’est tenue à l’hémicycle du palais du peuple.

Ce projet budgétaire concerne la prochaine année 2020. Il s’inscrit selon le ministre du budget, dans le cadre des reformes entreprises dans les domaines de la transparence budgétaire, la mobilisation et la sécurisation des recettes et dépenses publiques. Ismaël Dioubaté explique : « Recette totale, 21 mille 706 milliards, soit 15,15% de PIB. Dépense totale, 26 mille 730,7 milliards, 18,3% du PIB. Le solde de base 922,30 milliards, soit 0,6% du PIB ».

Se réjouissant des efforts financiers du pays ces dernières années, le ministre de l’économie et des finances estime que dans la sous-région, la Guinée doit plus exceller dans le domaine du renforcement de l’intégration économique. Il propose à cet effet, plus de vingt-six-mille milliards de nos francs comme budget pour l’année à venir. « L’année 2020 sera une année cruciale pour notre pays.  Notre plan national arrive à échéances. Il est indispensable de maintenir cet élan en mettant plus accent sur les investissements directs et étrangers », dixit Mamadi Camara.

Malgré ces chiffres proposés par ses pairs, la ministre du plan et du développement économique, pense que c’est toujours insuffisant. Pour Mama Kanny Diallo, « il est important de préciser que les prévisions budgétaire du secteur rural s’élève à 907,4 milliards GNF. Les enveloppes destinées à l’élevage et à la pêche restent très limitées. Je dois avouer que l’enveloppe budgétaire réservée aux investissements budgétaires publics, reste insuffisante ».  

Ce projet de loi n’a pas connu une appréciation des députés présents à l’hémicycle. Ce, sous demande du président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel. Amadou Damaro Camara a demandé à ses pairs de s’en abstenir jusqu’après l’étude du budget sectoriel.

 

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU 

 

 

Articles Similaires

Visite d’Etat du président Egyptien son excellence Abdel Fattah Al-Sissi

tsegbaya

Dubréka : les routes dans un état de délabrement poussé

tsegbaya

Sidya Touré sur les raisons de son départ !

tsegbaya

Première journée Ligue 1 Pro : Académie SOAR reçoit ASFAG au stade du 28 Septembre

tsegbaya

Sport/football/Coupe CAF : Le Santoba coule à Abidjan

tsegbaya

Pédophilie : les Etats-Unis accuse le pape de protéger un cardinal pédocriminel

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :