Soleil FM
Guinée politique Infos

Quel bilan de Kassory à la tête du Gouvernement après deux années de gestion ?

21 mai 2018-21 mai 2020, il y a deux (2) ans que le Président de la république nommait Docteur Ibrahima Kassory Fofana premier ministre, chef du gouvernement. Deux ans après, c’est un bilan plutôt mitigé au quel réagit les acteurs du microcosme politique guinéen. Pour l’honorable Ben Youssouf Kéïta de l’UFDG, principale force d’opposition : « les deux ans de monsieur Kassory ont été deux années catastrophiques sur tous les plans. Aujourd’hui les Guinéens souffrent, pas d’eau ni électricité. Alors le bilan est nul, pour moi, il est catastrophique » a-t-il-déclaré.

Mettant le pied dans le plat, c’est par trois expressions que l’opposant Dr Faya Millimono caractérise la gestion de l’actuel premier ministre : « la corruption, le mensonge, la violence parce qu’il n’y a pas une seule action aujourd’hui à laquelle peut se féliciter le gouvernement de l’avoir fait. ». Il renchérit qu’« il est objectif de nos jours, la dette extérieure est plus grande que ce qu’elle était lorsqu’on a obtenu le PPTE ».

Même son de cloche chez le président de l’UPG qui qualifie ces deux années de gestion d’un échec tout simplement : « je pense que l’échec au niveau de la lutte contre la corruption qui était le projet phare de monsieur Kassory, la mauvaise gestion des dialogues avec le non-respect des accords et la crise de confiance qui s’est instaurée entre les acteurs, globalement, Kassory n’a pas atteint son objectif, et pour moi, c’est un échec » s’est exprimé Jacques Gbonimy.

Par contre, à la mouvance présidentielle c’est un bilan élogieux qu’on dresse même si on est conscient qu’il y a eu quelques ratés : « il faut retenir en gros que des actions ont été engagées par le gouvernement Kassory pour assurer une certaine stabilité macroéconomique. Aujourd’hui, le taux moyen annuel de croissance est à deux chiffres, c’est le fruit d’une très bonne gouvernance même s’il y a encore des ratés. Le guinéen est en train de souffrir énormément. Alors grosso modo, le bilan est élogieux mais il y a quand même des défis à relever » a reconnut Dr Bemba Traoré, vice-président de la coalition des partis alliés du RPG Arc-en-ciel.

A ce titre, les défis pour les semaines et mois à venir doivent interpeller le patron du palais de la Colombe.

Tomou Traoré

Related posts

Coronavirus : les fumeurs sont plus exposés au virus, selon l’OMS

tsegbaya

Progression du Covid-19 “c’est dû à l’anarchie et la cacophonie que le gouvernement impose dans la lutte contre cette pandémie” dixit Aboubacar Sylla président du club des amis du monde.

soleilfm935

Manifestation de l’opposition : trois morts à Wanidara dont un policier !

tsegbaya