17 juillet 2019
Soleil FM

Qui était Joseph Sagno, l’homme à la plume envoutante et irréprochable ? (Portrait)

Guinée société Infos

De son vrai nom Ibrahima Pépé Joseph Sagno, il est né en 1965 à N’Zérékoré. Fils de feu Sylvain et de feue Sylvaine Wolo née Balamou, Joseph effectua ses premiers pas à l’école primaire de Mohomou dans la commune urbaine de N’Zérékoré où il va passer seulement 2 ans (1ère et 2e année).

Sur la demande de ses oncles paternels, il va rejoindre Conakry pour y poursuivre ses études primaires de la 3e à la 6e année à Coléah centre, puis secondaires au lycée Coléah dans la commune de Matam et enfin universitaires à Gamal Abdel Nasser de Conakry. Passionné de l’écriture et de la lecture, Joseph Sagno, par la force du destin fut orienté à la faculté des lettres et sciences humaines.

C’est en 1983 qu’il a été baptisé par les officiers de feu Pasteur Samuel Dôbo Boré. Notre confrère évolua dans plusieurs domaines d’activités avant d’entamer une carrière élogieuse dans l’enseignement. D’abord agent commercial au GAR de 1993 à 1994, gérant à la station Elf de Sans fil ici à Conakry entre 1994 et 1997 et celle de Safatou à Labé de 1997 à 1998. Joseph fut également pompiste à la station Total de l’Oasis à Dixinn entre 2000 et 2004.

De 2005 à 2006, l’homme a servi au Groupe scolaire El hadj Algassimou Diallo ici à Conakry en qualité d’instituteur ordinaire avant d’être professeur de Philosophie aux Groupes scolaires Afrique Elite, Haf-Sales de 2007 à 2011 et Saint Robert où d’ailleurs il fut nommé Directeur Général entre 2011 et 2012.

En 2013, il passe de la craie au micro. Car c’est précisément en cette année que Joseph Sagno intégra la presse notamment la radio Soleil Fm en qualité de journaliste-chroniqueur. Depuis, l’homme à la plume envoutante et irréprochable dans ‘’Terroir’’ et ‘’Coup de barre’’ a fasciné et accroché plus d’un auditeur de la 93.5.

Agé de la cinquantaine, celui qu’on appelait affectueusement ‘’Tonton Joe’’ luttait depuis trois ans et demi contre une insuffisance rénale chronique. Joseph Sagno, ce monument de la presse guinéenne a finalement succombé sous le poids de cette maladie ce mardi 20 novembre 2018 à 16h20 au CHU d’ Ignace Deen. L’enterrement est prévu pour le vendredi 23 novembre 2018 ici à Conakry.

Comme le dis un adage « les grands hommes ne meurent pas », Joseph Sagno demeure éternel et plus vivant que jamais.

 

Tomou TRAORE

 

Articles Similaires

Minimal Living | 7 Ways To Adopt A Minimalist Living Space

admin

« Vive les chinois », scandent les passagers sur le pont de Linsan

tsegbaya

What Operational Excellence Really Means for Business Travel

admin

Djibouti : Le commerce d’armes illégales implique de hauts fonctionnaires 

tsegbaya

‘Amazing Dragon’ Discovery in China Reshapes History of Dinosaurs’ Evolution

admin

Urgent : Malade, le syndicaliste Amadou Diallo dans une clinique enfreint à la décision de sa base

tsegbaya