19 août 2019
Soleil FM

Qui seraient les mystérieux donateurs du diamant de Marie Madeleine Dioubaté ?

Economie Monde Infos

Cette pierre précieuse d’une valeur de 45 millions d’euros suscite toujours des interrogations, au tour de son prétendu vol mais aussi et surtout les conditions d’acquisition d’une telle matière.

Qui seraient ces heureux donateurs ? Bill Gates, Warren Buffet, le prince Al Walid Ben Talal, le sultan de Brunei, la contrebande ou quels  compatriotes ? Le prétendu vol du diamant de la présidente du parti écologiste de Guinée et ancienne candidate à l’élection présidentielle en Guinée suscite beaucoup de réflexions surtout la manière d’obtention de cette pierre précieuse.

‘’Marie-Madeleine Dioubaté jure qu’elle est bel et bien la propriétaire de la pierre précieuse qui lui a été offerte par des compatriotes qui croient en elle pour changer les choses en Guinée’’.  Cette affirmation amène l’ensemble des citoyens à se poser plusieurs questions. Un tel diamant pourrait être en circulation sans susciter de l’engouement ?  Ou être préalablement connu des services spécialisés du pays ? Certes, il y aurait des arguments qui dénoteront que l’origine et la provenance du diamant ne serait pas la Guinée.

Mais si l’on se rappelle l’histoire du ‘’diamant de la paix’’ en Sierre-Leone dont le détenteur le pasteur Emmanuel MOMOH, en mars 2017 a eu dans sa concession minière, dans le village de Koyadu un diamant de 709 carats d’une valeur 5,6 millions d’euros après avoir été vendu aux enchères. Il affirme l’avoir remis publiquement pour un besoin de transparence, d’ailleurs un diamant qu’a reçu le président léonais le 16 mars de la même année. Qui après-vente a connu une répartition suivante : 40% pour le pasteur Emmanuel MOMOH (2 300 000 euros), pour le gouvernement (2 000 000 euros) et pour la région d’origine (1 300 000 euros). Les mois d’après, la physionomie de la région connaissait un changement.

Si dame Marie madeleine Dioubaté avait  ce diamant d’une valeur de 45 millions d’euros, pourquoi n’aurait-elle pas suivi le même processus que le pasteur léonais ? Dit –elle prétendre investir. ‘’L’argent issu de la vente de ce diamant (45 millions d’euros) devrait financer ma campagne, et réaliser des projets de développement dans un village’’. Quel type de projet ? Dans quel village ? Un projet environnemental ?

Le diamant de 45 millions d’euros n’a toujours pas fini de parler de lui et de sa détentrice Marie Madeleine Dioubaté.

 

Golota Raphaël LAMAH

Articles Similaires

Muhammadu Buhari réélu président du Nigeria

tsegbaya

Dubréka : fin des travaux préparatoires pour la rentrée scolaire 2018-2019

tsegbaya

Gabon : une télévision française et un journal local sanctionnés pour des enquêtes sur le président Bongo et son entourage

tsegbaya

Boffa : le district de Nimaya oublié, souffre d’un manque criard d’infrastructures sociales de base

tsegbaya

Grève du SLECG: le syndicat des enseignants annule sa marche prévue à Conakry

tsegbaya

Nigeria: présentation du budget à l’Assemblée dans un contexte économique difficile

soleilfm935
%d blogueurs aiment cette page :