17 novembre 2019
Soleil FM

Réception en grande pompe d’Alpha Condé : la guerre des chiffres entre mouvanciers et opposants

Guinée politique Infos

Le chef d’Etat Alpha Condé est arrivé ce jeudi 31 octobre à Conakry. L’appel lancé par les responsables du RPG Arc-en-ciel  a été entendu. Les militants et sympathisants du parti ainsi que d’autres citoyens se sont fortement mobilisés pour l’accueillir. A Kaloum, les départements administratifs et les établissements scolaires publics et privés bien qu’étant ouverts, n’ont pas fonctionné.

La dernière mobilisation du FNDC reste dans les annales du pays selon bon nombre d’observateurs. Pour relever le défi, le parti au pouvoir a mobilisé  ce jeudi un grand nombre de citoyens. A Kaloum, centre administratif, les activités ont tourné au ralenti. Les départements ministériels, les écoles publiques et privées n’ont pas travaillé. Idrissa Bangoura mareyeur livre ses impressions : « Depuis des vingtaines d’années, je n’ai jamais vu des mouvements comme ça ici à Kaloum. Surtout une telle foule sans incident, ni insultes, c’est incroyable. Alors si la politique se passait de la sorte dans ce pays, ça serait mieux. Donc c’est une victime pour la jeunesse de Guinée ».

De l’aéroport jusqu’à l’esplanade du palais du peuple, le Président de la République a été réceptionnée par une grande foule. Dans sa voiture de commandement, Alpha Condé levait constamment les mains pour saluer la foule. Arrivé au palais du peuple ou plusieurs hôtes l’attendaient, le Président de la République s’est aussitôt dirigé vers le Palais Sékhoutouréya sans faire de discours contre toutes attentes. Selon le ministre de l’environnement, des eaux et forêts, cette grande mobilisation  donne de la voix au référendum. « Nous avons donné des consignes aujourd’hui. C’est sûr que le monde entier saura que nous sommes prêts pour la nouvelle constitution. Sur ce, je suis très content aujourd’hui pour cette démonstration à la réception du chef d’Etat », dixit Oyé Guilavogui.

 

C’est maintenant la guerre des chiffres entre partisans et opposants de la nouvelle constitution suite aux différentes mobilisations. Lorsque Alhousseiny Makanera Kaké crie les sept-milles (7000) personnes qui selon lui ont accueilli le Professeur Alpha Condé, l’opposition elle se fait moqueuse. Les anti- nouvelle constitution estiment que la mouvance n’a pas pu mobiliser les 10% de personnes (trente-milles 30000 selon eux) qu’ils avaient dans la rue lors de la dernière manifestation du FNDC.

Pour le contre-pouvoir qui reconnait l’exploit des organisateurs de la réception du président de la République, c’est l’argent qui a acheté tous ceux qui sont sortis ce jour, prétendent-ils. Ils parlent de cinq (05) à vingt (20) milliards de francs guinéens qui auraient été déboursés pour la circonstance. Ce que rejettent les militants du parti au pouvoir qui révèlent que tout ce monde ne peut pas être payé pour passer toute la journée entière sous le soleil.

Ceci dit pour l’heure, les réseaux sociaux abondent de déclarations des deux camps en attendant la prochaine manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution prévue la semaine prochaine.

 

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU

 

Articles Similaires

http/diasporaguinee.gov.gn, le portail officiel reservé aux guinéens de l’étranger a vu le jour !

tsegbaya

Mali : décès de l’écrivain et homme politique Seydou Badian Kouyaté

tsegbaya

Musique : Koffi Olomidé interpellé et auditionné

tsegbaya

Aboubacar Soumah invite les enseignants à arrêter les cours au privée : “Cette déclaration est indigne d’une bonne grève”, selon un responsable d’école

tsegbaya

L’Afrique : le continent au visage identique dans la gestion des industries extractives

tsegbaya

Gabon : RSF appelle à la réforme de la HAC, “bourreau des médias gabonais”

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :