Partager
Remise d’attestation à 239 brigadiers-chefs

Remise d’attestation à 239 brigadiers-chefs

Plus de 200 brigadiers chefs ont reçu ce mercredi des certificats, après avoir suivi une formation de 3 mois. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’introduction de la police de proximité dans les communes de Dixinn et de Kaloum, à travers le projet ‘’ Partenaires pour la sécurité en Guinée. La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité de la Camayenne. 

Remise d’attestation à 239 brigadiers-chefs

Ils sont au total 239 Brigadiers chefs dont 80 femmes, à recevoir leurs certificats de fin de formation. Ces agents auront pour vocation de constituer entre autres, les équipes de patrouille en vue de sécuriser les quartiers de Dixinn et de Kaloum. Kankou Camara, la porte-parole des bénéficiaires souligne : « nous nous engageons à mettre en œuvre les enseignements reçus. Nous promettons à sécuriser la population guinéenne et leurs biens dans le respect de la déontologie policière et le respect des droits de l’homme ».

Outre l’introduction de la police de proximité, ce projet a apporté un appui institutionnel à l’école nationale de la police et de protection civile. La coordinatrice du projet se dit fière de sa mission exécutée.  « Nous avons puis mettre à niveau plus de 500 policiers des grades confondus dans les commissariats centraux de Dixinn et de kaloum afin de disposer des personnels qui vont remplir leur mission dans le respect des règles de la déontologie et de droit de l’Homme  afin de rétablir ce lien de confiance, qui doit exister entre sa population dont elle est chargée d’assurer la protection . Nous achevons notre mission avec le sentiment du devoir accompli »  affirme Agua Lélé.

Le projet a été rendu possible grâce à l’appui financier de l’ambassade des Etats-Unis.  Son représentant  à la rencontre salue le respect du genre lors de cette formation. Registe  Prevo dit ceci : « Je vous félicite au nom de l’ambassade des Etats-Unis et à mon personnel. Je suis très satisfait de voir que parmi les brigadiers formés, il y’a une bonne part du genre qui a été respectée».

Pour sa part, le secrétaire général du ministère affirme qu’à travers cette formation, les brigadiers chefs formés changeront leur façon de servir afin de rassurer la population guinéenne.

 

Aissata Sacko