Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée société
  • Renforcement des capacités : Amnesty international offre une formation à une trentaine de journalistes locaux
Guinée société Infos

Renforcement des capacités : Amnesty international offre une formation à une trentaine de journalistes locaux

Comment promouvoir les droits humains en Guinée ? La question était au centre d’une session de formation et de renforcement des capacités à Conakry. Initié par Amnesty international, durant deux jours, une trentaine de journalistes venus des médias publics et privés ont été outillés sur leur rôle et responsabilité dans la promotion et la protection des droits de l’homme en Guinée.

Au cours de cette session de formation et de renforcement des capacités, des modules comme les mécanismes de protection des droits de l’homme et des libertés publiques, l’Etat de droit et surtout le rôle d’Amnesty international dans la protection et la promotion des droits humains ont été dispensés.

« On a initié cette formation pour les professionnels de médias pour les rappeler de leur responsabilité sur la promotion des droits de l’homme. Ceci afin de relayer les notions sur les droits humains mais aussi que les populations sachent leurs droits et leur permettre de se défendre », a expliqué Aboubacar Sidiki Cissé, membre de l’organisation.

Le constat aujourd’hui révèle que les journalistes en tant que miroir de la société ne sont pas suffisamment informés dans le cadre de la promotion des droits humains à travers le monde. Pour le chargé des protections au haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme et formateur, il est important que les hommes de médias tiennent compte de la notion des droits de l’homme dans l’exercice de leur profession : « nous espérons qu’au sortie de cette rencontre, que les journalistes s’implique davantage dans les droits de l’homme en tant que miroir de la société et personnes qui éveillent les consciences prennent en compte les droits de l’homme dans leur travail », a indiqué Kassi Ludovic.

A la fin de la formation, certains participants ont exprimé leur satisfaction avant de s’engager à promouvoir les droits humains.

L’organisation entend élargir ces genres de rencontre afin de permettre aux citoyens d’être mieux imprégner sur les questions des droits humains.

 

TOMOU TRAORE

Articles Similaires

C-Ronaldo désormais pour la Juventus !

tsegbaya

The iPhone 8 May Be Bigger Than The iPhone 7, Its Predecessor

admin

L’ordre règne au Zimbabwe avant les élections, selon la police

admin