14 octobre 2019
Soleil FM

Rentrée universitaire 2019-2020 : faible engouement dans les institutions d’enseignement supérieur

Guinée société Infos

Les universités guinéennes ont ouvert leurs portes lundi 07 octobre 2019 dans tout le pays. A Gamal Abdel Nasser de Conakry, les étudiants n’étaient pas effectivement au rendez-vous à l’ouverture des classes. Le vice-recteur de cette institution d’enseignement supérieur a lancé un ultimatum aux retardataires.

Comme récemment constaté à la rentrée scolaire, la reprise des cours dans les institutions d’enseignement supérieur est restée morose ces premiers jours. Cette année, Gamal a enregistré 1144 étudiants. Ibrahima Faro l’un d’eux, est impatient de commencer les cours « J’ai vu la motivation et les salles de classes remplies. Je n’ai pas encore fait un cours. Mais si on nous programme de venir, il faut venir. Surtout les premiers cours. Il lieu de les perdre en restant à la maison sans rien faire. Donc c’est important de venir pour un début, on vous parle comment se passent les choses à l’université », nous explique-t-il.

Cheick Abdoul Baldé, vice-recteur de l’université regrette de son côté le manque d’ambiance qui a caractérisé cette nouvelle rentrée universitaire « ça commencé ce lundi 07 octobre, certains étudiants étaient présents mais ils ne sont pas encore nombreux. Mais je suppose qu’au fur et à mesure que les jours passent ils vont reprendre », espère-t-il.

Déplorant le fait que les étudiants ont pour habitude de ne pas respecter le programme officiel, Cheick Abdoul Baldé met en garde ceux parmi eux qui s’autoprogramment « Cette année, nous allons arrêter les inscriptions qui ont d’ailleurs commencé depuis le 07 de ce mois et ça prendra fin le 09 novembre prochains. Celui qui ne sera inscrit ou réinscrit, n’aura pas son nom sur la liste officielle des étudiants », a-t-il lancé.

Contre son gré, Ibrahima Faro pense qu’il serait nécessaire de laisser libre choix à chaque étudiant « J’aimerais faire le génie informatique, mais mon orientation m’a beaucoup bouleversé car j’avais des visions pour ça. Mais la physique n’est pas ma route ».

Pour cette année, les nouveaux étudiants en L1 devront débourser 250mille francs guinéens pour se faire inscrire. Ceux de L2, il leur faudra 200mille, quant à la catégorie L3 et autres, 10mille de nos francs seulement suffisent pour avoir droit à l’inscription.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU  

Articles Similaires

Mamou : Reprise effective des cours ce lundi

tsegbaya

« Gilets jaunes »: plus faible mobilisation ce samedi 9 mars en France !

tsegbaya

Urgent : Malade, le syndicaliste Amadou Diallo dans une clinique enfreint à la décision de sa base

tsegbaya

Rencontre Guinée – Rwanda : les coach des deux équipes face à la presse

tsegbaya

Mamaya 2018 : cette activité peut développer Kankan !

tsegbaya

China Said to Quickly Withdraw Approval for New Facebook Venture

admin
%d blogueurs aiment cette page :