Partager
Saliou DIALLO invente la cuisinière solaire

Saliou DIALLO invente la cuisinière solaire

Saliou Diallo est un chercheur environnementaliste et énergéticien. De par son génie créateur, il vient d’inventer une cuisinière solaire modulable, qui est capable de réaliser les grandes cuissons en moins de deux heures. Un talent à encourager  qui suscite déjà assez de curiosités.

Le Site Soleil Fm l’a contacté pour ses nombreux lecteurs. En voici la substance…

Entretien réalisé par Joseph SAGNO.

Joseph SAGNO : Vous avez mis au point un dispositif on dirait même une invention, la cuisinière solaire qu’est-ce que c’est ?

Monsieur  Saliou DIALLO : Une technologie qui a été uniquement inventée dans les années 1700 que des scientifiques  de par le monde entretiennent et développent.

J.S : Est-ce qu’en Guinée vous avez pu le faire normalement comme les autres ?

S.D : Tout à fait, j’en ai fabriqué beaucoup de prototype à partie des matériaux de récupération quelques fois sur le sol même, je suis parvenu à faire des modifications de prototypes manufacturés  d’Europe d’Inde des Etats Unis par manque de moyens je n’ai pas pu faire sortir d’autres modèles actuellement je suis fière d’avoir réduit le coût de la cuisinière solaire à l’origine c’est ce qui a bloqué le développement de la technologie les matériaux étaient onéreux.

J.S : Vous pensez qu’aujourd’hui ce n’est pas onéreux ?

S.D : Même si c’est onéreux, la technicité, les virgules qu’on a pu trouver dans  la composition des matériaux nous permet vraiment de développer des prototypes performants à moindre coût.

J.S : Vous dîtes que vous avez pu réduire  les coûts de 650 à 140 Dollars US ?

S.D : Oui  chez les américains c’est 500  Dollars en Europe c’est 600 Dollars etc.  Mais moi j’ai réussi à réduire des pièces et rendre des cuisinières disponibles à des prix insignifiants. J’ai associé l’artisanat local au produit manufacturé.

J.S : Donc vous êtes un innovateur ?

S.D : Bien sûr oui à ce titre même on peut dire que je suis inventeur car inventer c’est aussi trouver des solutions techniques à des problèmes techniques.

J.S : Vous êtes donc un savant?

S.D : (Rires) je suis un chercheur .

J.S : Quelle est l’utilité de cette invention ?

S.D : L’utilité de la cuisine solaire c’est rendre l’eau potable disponible à l’humanité, ça pasteurise l’eau à une forte température grâce à l’énergie solaire et çà permet de cuire tous les aliments  qu’on peut cuire sur un foyer traditionnel à base de charbon, feu de bois, le gaz, l’électricité et autres.

J.S : Est-ce que votre technologie n’a pas de limites ?

S.D : Bon en toute chose il y a des limites, nous travaillons avec le soleil il y a des temps nuageux pendant lesquels on ne peut pas travailler ou lorsqu’on travaille tard dans la nuit, mais il y a des technologies qui ont produit des substitutions tel que le charbon vert .

J.S : Qu’est-ce que le charbon vert ?

S.D : C’est une combinaison des matériaux de la bio masse à savoir les résidus végétaux  , les déchets des bureaux  comme les papiers et  les déchets de marché qui sont comme les cartons incinérés à température moyenne,  qui produit du carbone qui ajouté à l’amidon devient une pâte qui une fois séchée devient plus résistante que le charbon de bois ordinaire .

J.S : Est-ce que les pouvoirs publics guinéens vous connaissent ??

S.D : Je suis très connu par eux lais il y a manque de volonté du fait de la corruption sinon on a la solution pour lutter contre la pollution contre la déforestation des solutions rapides et pertinentes .

J.S : Donc vous n’êtes pas appuyé ?

S.D : Cela dépend de la philosophie des personnes qui régissent les ressources publiques sinon si nous étions subventionnés on aurait pu faire avancer les choses eux ils continuent leur corruption.

J.S : Vous avez un projet que vous dédiez au chef de l’état ? Ce projet sera exécuter quand ??

S.D : Bon là je suis dépendant du circuit administratif à ce que je saches Dr Ibrahima Kassory FOFANA  a fait que je sois inscris une ligne budgétaire à laquelle je suis à l’attente depuis le mois de novembre2017 c’est quand j’aurai ces fonds que je pourrai faire le stand climat du Président de la République  parce qu’il est le chef de file de la promotion des énergies renouvelables pour l’Afrique, c’est pas une question politique , c’est une question d’honorer la Guinée qui mérite de prendre le devant concernant l’environnement , c’est nous qui donnons de l’eau à une bonne partie de l’Afrique de l’ouest et du centre.

J.S : Vous pensez que votre projet pourra aider à réduire  la déforestation ?

S.D : Oui c’est vérifiable et mesurable puisque l’utilisation d’une  cuisinière parabolique  peut faire éviter le défrichement  d’un quart d’hectare de forêt de savane et imaginez si on évite sa destruction pendant 10 ans. Il permet d’absorber les  gaz voyageurs a effet de serre , tant qu’on a la forêt on est protégé car ce sont ces forêts arrêtent les gaz qui devaient détruire la couche d’ozone ou nous faire subir l’extrême chaleur qui tue tous les êtres.

J.S : Donc vous pensez que votre projet pourra aider à réduire la température ??

S.D : Absolument c’est ça notre  nôtre réseau  International est membre du Conseil Economique et Social des Nations Unies ECOSOC  et la Présidente Solar Cook International qui est basée à Sacramento font  le plaidoyer, on a toujours organisé des conférences Internationales dans tous les continents, pour associer les décideurs politiques afin de leur montrer la pertinence, le rôle que peut jouer l’utilisation de l’énergie solaire à des fins de cuisson, quel impact. J’ai entendu dire qu’il y a la préparation du gaz ici, l’utilisation du gaz est dangereuse et  mieux  même si le gaz vient réduire des problèmes temporaires le solaire a son rôle à jouer dans l‘économie de ce gaz. Parceque quand vous avez une bouteille de gaz vous avez la possibilité de l’utiliser la nuit et en cours de journée vous utilisez l’énergie solaire qui est gratuite et non polluante alors que le gaz a un risque d’explosion .

J.S : Le constat révèle que vous appartenez à beaucoup d’organisations internationales mais pourquoi vous êtes bloqué on se le demande ??

S.D : En tout cas je fais de mon mieux au plan  local, en tout cas , on ne peut pas me financer ailleurs alors qu’il y a  la possibilité de me financer chez moi. Vous savez même la Banque Mondiale qui finance les pays en développement  on vous demande votre  apport par exemple pour la construction d’une école dans un village, le village peut envoyer les agrégats (sable, granite,… etc.) .

J.S : Alors les autres demandent quoi ou combien ??

S.D : Les autres demandent à ce que mon pays me reconnaisse et me donne le minimum de moyens pour travailler, ce n’est pas autre chose,  que j’ai un siège, que je puisse avoir mes ateliers , que je puisse recruter du personnel pour travailler, développer des programmes de formations de vulgarisation aussi simple que ça j’ai juste besoin d’un petit bureau et d’un petit atelier.

J.S : Avez-vous un appel à lancer à l’endroit des pouvoirs publics  ??

S.D : Bien sûr que les gens cessent d’utiliser le Ministère de l’Environnement comme un moyen pour détourner de l’argent comme un moyen de s’enrichir. Ce Ministère doit regrouper des personnes éthiques  qui ont dédiées leur vie à l’amour de la nature. Il y a des personnes dans chaque pays qui ont  de beaux jardins chez eux. C’est parmi ces personne qu’il faut identifier les personnes pour gérer le Ministère de l’ Environnement, mais pas des opportunistes des gens diplômés de Harvard mais des praticiens , des gens qui ont le sentiment de la conservation , que le cabinet  de ce Ministère soit constituer de personnes  qui  ont la passion pour la nature , qui en ont  le souci les autres peuvent être utilisés comme des exécutants  parceque en Guinée il y a trop de pollution en Guinée .

J.S : Avez-vous un message à adresser à l’endroit des populations  guinéennes ??

S.D : Oui ce que je peux dire aux  populations guinéennes et  populations africaines en général c’est d’adopter la technologie de la cuisine solaire, c’est pour le salut, la lutte contre la pauvreté, contre tous les problèmes économiques.

J.S : C’est la fin de notre entretien, merci  Monsieur Saliou DIALLO .

S.D : Merci à vous  Monsieur Joseph SAGNO et merci à la Radio Soleil-FM de m’avoir accordé l’opportunité de m’exprimer sur vos ondes.

Soleil-FM

Laissez un commentaire