20 mai 2019
Soleil FM

Sangoyah : un instituteur viole six fillettes de son établissement

Guinée société Infos

Un présumé violeur vient d’être épinglé par les services de l’office de protection du genre, d’enfance et des mœurs OPROGEM. Il s’agit de six fillettes qui ont été victimes de viol dans une école primaire située au quartier Sangoyah dans la commune de Matoto.  Le présumé violeur est instituteur à l’école que fréquentent ces enfants dont l’âge varient entre 7 à 9 ans. Il a été présenté ce vendredi 17 mai à la presse.

Enseignant de profession, Mohamed Bangoura âgé de 46 ans, c’est l’identité du présumé violeur des six enfants. L’homme est marié et père de deux enfants. Interpellé sur la question, il n’a pas hésité à reconnaître les faits qui lui sont reprochés.

« Je réponds positivement que j’ai touché les enfants, ça je reconnais. J’ai une maladie, je suis un obsédé sexuel. Ça m’arrive des fois, dès que je touche, ça me donne du plaisir ».   

Agée de 7 ans, cette victime revient sur les circonstances dans lesquelles elle a été violée par attouchement.

« C’est pendant la recréation qu’il m’appelle dans sa classe. Arrivée, il commence à me toucher. Il l’a fait à deux reprises. Après tout, il dit que si j’informe mes parents, il va me frapper », avoue la victime.   

Selon la directrice générale adjointe de l’OPROGEM, toutes les parties ont été entendues et les fillettes référées à la médecine légale.

« Là où les victimes ont été reçues en premier lieu, au commissariat urbain de Sangoyah, les victimes ont été référées à la médecine légale. Donc nous avons les rapports médicaux légaux de toutes les victimes. Au jour d’aujourd’hui, les filles ont été entendues en présence de leurs parents. Le présumé auteur qui a reconnu les faits a été entendu aussi sur procès-verbal », explique Commissaire Marie Gomez.

 

Selon nos informations, le présumé auteur de ces viols sera conduit dans les prochains jours devant le tribunal compétant.

 

Simone OUENDENO

Articles Similaires

« L’Etat viole les libertés des citoyens », dixit Abdourahamane Sanoh de la PCUD

tsegbaya

CNTG-USTG : « Nous viendrons autour de la table à chaque fois que nous sommes invités par le gouvernement « 

tsegbaya

iPhone 8 off to bumpy start with iPhone X in the wings

admin

Accords entre pouvoir et opposition: l’UFR désapprouve et dénonce !

tsegbaya

Allen Weisselberg, Trump Organization’s Finance Chief, May Be Questioned

admin

Communiqué du gouvernement relatif aux accidents survenus dans la sous-préfecture de Ouré-Kaba

tsegbaya