28 février 2020
Soleil FM

Santé : l’asthme, on en parle !

Infos santé

L’asthme, considéré comme un problème de santé publique, touche au niveau mondial 5 pour-cent des adultes et 10 à 15 pour-cent des enfants. Pour éclairer nos lanternes sur cette maladie, Soleil FM a rencontré le docteur Alpha Yaya Sampil. Il est médecin interne au service de cardiologie médicochirurgicale de Donka.

« L’asthme bronchique peut être définit comme une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires. Qui se manifeste par des difficultés à respirer, mais qui apparaît souvent la nuit. Ses crises peuvent être irréversible soit lorsque vous donnez des médicaments ou spontanément ».

Voilà en clair ce que c’est l’asthme. Les causes de l’asthme sont nombreuses, nous explique le docteur Alpha Yaya Sampil.

« Les facteurs qui causent l’asthme sont : la poussière, le pollen des plantes, le stress, les infections respiratoires répétées, l’angoisse et tant d’autres … ».

Comment se manifeste l’asthme ?

« Le premier signe de l’asthme c’est la toux, ensuite survient des douleurs au niveau de la poitrine et des difficultés à respirer », prévient le docteur Alpha Yaya Sampil.

 Selon le Docteur Sampil, il existe deux (02) modes de traitement. L’un est préventif et l’autre, curatif.

« Le traitement préventif consiste à éviter les facteurs qui causent l’asthme, comme la poussière, le stress… . Et le traitement curatif consiste à prendre des médicaments qui ont une action sur les bronches ».

 

L’asthme est un problème majeur de santé publique, au niveau mondial elle touche 5 % des adultes et 10 à 15% des enfants. Alors pour l’éviter, prenez soin de vous et évitez  de vous exposer à des sources allergènes comme la poussière et le pollen des plantes.

 

ESTHER LAMAH

Articles Similaires

Affaire rebelles à Coyah : les populations de Sogoyah et environnants regagnent leurs domiciles

tsegbaya

Célébration de la fête du 02 octobre : N’Zérékoré s’active dans les préparatifs…

tsegbaya

Labé : la mairie inquiétée par les incendies d’origine inconnue

tsegbaya

La liberté d’expression menacée en Guinée: le syndicat de la presse privée interpelle l’Etat

tsegbaya

1er mars 2019 et ses nouvelles coupures de 2 000 et 10 000 GNF !

tsegbaya

Primature – Communiqué relatif aux consultations nationales, prononcé par le Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :