Partager
Siguiri : haute tension au sein de la corporation de taxis-motos

Siguiri : haute tension au sein de la corporation de taxis-motos

Huit blessés, tables et chaises cassées, armoires vidées de leurs contenus, dossiers brûlés, motos saisies de part et d’autres, voici  le bilan d’un affrontement entre deux groupes des syndicats de motos-taxis à Siguiri.

Amara Magassouba, porte-parole du groupe dissident affirme que le différend remonte à 2015. Pour mémoire, les deux groupes s’étaient déjà affrontés. Avec l’appui de l’autorité, il y’a eu fusion des groupes syndicaux en un seul qui est l’équipe syndicale Moto-Taxi Siguiri MTS. De nos jours, le groupe Kamala se dit trahit par le camp d’en face. Il dit ne rien recevoir du butin et regrette l’absence des impacts des taxi-motos dans la vie économique de Siguiri. « Cette affaire est devant les juges depuis des mois sans suite. C’est alors qu’on a rhabillé nos éléments et l’ancienne équipe organise la chasse contre nous en ville, pourtant possédant tous les éléments » a confié Adama Magassouba.

Lundi 17 avril dans la nuit, Sinin Magassouba, secrétaire général chargé des collectivités de Siguiri sur les antennes des radios de Siguiri, a tranché en faveur de l’ancienne équipe. Selon ses propos, « l’autorité ne reconnait que l’ancienne équipe et toute tentative de troubles sera sévèrement sanctionnée » conclut-il.

 

Les huit blessés se soignent d’urgence à l’hôpital régional de Siguiri. Ce mardi, les tensions ont diminué et on attend la suite de l’évènement.

 

Soleil FM Guinée

Laissez un commentaire