Soleil FM
Guinée société Infos

Soumano Mohamed, un citoyen de Taouyah qui sauve un enfant des eaux !

Mort par noyade  ce vendredi 05 octobre 2018. Ce sont deux adolescents, tous des garçons qui se sont retrouvés sous l’eau alors qu’ils s’amusaient aux abords du bras de mer longeant la corniche qui relie le quartier Taouyah à la minière.

C’est aux environs de 17 heures que les riverains du quartier Taouyah ont été alertés par des cris de détresse. Accourus, ils remarquent deux enfants s’enfonçant sous l’eau. Ce citoyen qui a requis l’anonymat explique les faits : « Ce sont deux enfants qui sont venus se baigner. L’un est tombé dans l’eau et c’est celui-là que son ami a venu aider. Malheureusement, c’est ce dernier qui a perdu la vie sous l’eau ; le premier ayant été sauvé ».

 

Soumano Mohamed est diplômé en prévention sécurité. Etant le seul à avoir eu le courage de descendre dans l’eau, il a pu sauver l’un des garçons qui se noyait. « J’étais juste venu prendre un petit café ici, lorsque j’ai entendu des cris. Ce sont deux petits qui se noyaient. Directement, j’ai garé ma moto et me suis précipité sur les lieux », explique-t-il. « Le petit que j’ai vu, avant qu’il ne descende dans les profondeurs, aussitôt, je m’y suis plongé. Heureusement, j’ai pu le récupérer et je l’ai fait monter sur les rives mais il était inconscient ».

Le sauveteur ayant des notions en secourisme,  il a pu aider le jeune garçon à retrouver le souffle. « Avec les notions de sécurité que j’aies, je suis passé aux premiers secours en le réanimant. L’enfant a eu droit à un massage cardiaque. Tout-de-suite, il a commencé à tousser et à vomir de l’eau. Et directement, d’autres enfants qui étaient sur les lieux m’ont informé qu’il y’avait un deuxième petit dans l’eau. Et pour une deuxième fois, je suis descendu dans l’eau. J’ai appelé de l’aide, mais les fouilles n’ont rien donné », dixit Soumano Mohamed.

Un conseil aux parents ainsi qu’aux autorités, le sauveteur laisse entendre ce qui suit : « Aux parents des enfants, de veiller sur eux. Mais surtout à l’endroit des autorités, qu’elles sachent qu’il doit y avoir des secouristes, des sauveteurs nautiques sur le littoral. Parce que des enfants, qu’on le veule ou pas, ils iront nager ».

 

Aux environs de 20 heures, le corps du défunt enfant (celui qui était resté sous l’eau) a enfin été retrouvé par ce secouriste et des jeunes du quartier, et remis ses parents.

 

Soumano Mohamed sera-t-il récompensé pour son acte de bravoure ? Attendons de voir si le ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté dirigé par Khalifa Gassama Diaby, va réagir.

 

Thérèsa Maria Ségbaya

 

Articles Similaires

Conakry ville-propre : Lambanyi toujours à la tâche !

tsegbaya

El-Hadj Abdoulaye Sylla, le député uninominal de Boké n’est plus !

tsegbaya

« La Guinée a perdu sur le carburant, 765 milliards de francs en six mois », dit le ministre du budget

tsegbaya