Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée politique
  • Suspension de l’installation des exécutifs communaux : la population n’en est pas d’accord !
Guinée politique Infos

Suspension de l’installation des exécutifs communaux : la population n’en est pas d’accord !

Dans un communiqué publié en début de semaine, le ministère de l’Administration décide de suspendre l’installation des exécutifs communaux jusqu’à nouvel ordre. Sur la question, nous avons interrogé certains citoyens. Pour eux, cette opération devrait être effective pour permettre au pays d’amorcer enfin son développement à la base.

Doumbouya Bangaly : « L’impasse qui se trouve actuellement dans la politique, il faut que ça cesse, qu’ils reviennent à leur meilleur sentiment  pour installer  les élus  locaux pour que la paix règne dans le pays ».

Mamadou Traoré : « Mon appréciation  est que déjà celui qui reporte  que  l’eau  est trouble et quand  l’eau est trouble je pense que l’eau là n’est pas potable. Ils faut vraiment et effectivement que l’eau soit limpide. Quelque part, il faut une certaine réalité et  la  vraie réalité c’est l’application de la loi. Je souhaite à ce que le ministre parvienne quand même dans un laps de temps à retrouver ça, parce que 8 mois ne sont pas 8 jours, c’est une nécessité, eut égard et même à la gestion de beaucoup de situations liées à la commune. Ça veut dire que la gestion reste stagnante et ce qui est mauvais pour un pays comme le nôtre face au développement que   nous voulons. »

Daouda Doumbouya : «  Je voulais que nous soutenions ces élus, parce que notre gros problème, ce sont les élections qui d’ailleurs n’encouragent pas les investisseurs privés. Et comme ils ont commencé à installer les élus locaux, il faut que ça continue. Je les encourage».

Mohamed Souaré : « Je suis pour l’installation des élus locaux. Comme ça, il n’y aura pas de frustration dans le domaine politique. Tous ces effort pourraient calmer certains problèmes »

 

KABA KOUYATE

Articles Similaires

Alexandre Benalla, les mystères d’une ascension

tsegbaya

Financement libyen: le fils de Kadhafi accuse encore Nicolas Sarkozy

tsegbaya

« Sans la paix nous n’irons jamais de l’avant », prêche l’imam Saliou camara

tsegbaya