19 mai 2019
Soleil FM

Tabaski 2018 : des mères de familles se plaignent de la conjoncture actuelle

Guinée économie Infos

Les fidèles  musulmans  de Guinée s’apprêtent à célébrer ce mardi la fête de la Tabaski dans une situation très  difficile. Dans les ménages, les mères de famille se plaignent de la flambée des prix des  denrées  de première nécessité.

A quelques heures de la fête de l’Aid-El-Kébîr, à Conakry, des familles peinent encore à trouver de quoi manger à l’occasion de cette fête musulmane. Trouvée assise dans son foyer, Fatoumata Camara mère de famille déplore les conditions dans lesquelles  la fête s’annonce chez elle. « Les difficultés que nous avons, il n’ y a pas d’argent. Rien n’est préparé. Même demain, nous n’avons pas de quoi manger. » 

Même cri de cœur chez Soukéinata Bangoura. Pour elle, rien n’est abordable au marché. Elle lance un appel aux autorités. « Ce n’est pas parce que c’est la fête demain. Cela a trouvé que le marché était cher. Je demande à l’Etat de nous venir en aide nous les femmes.

Adama, citoyenne du quartier Lambagni est obligée de revendre des articles afin d’avoir la nourriture mais aussi les vêtements pour ses enfants. « Les denrées de grande consommation sont chères ici. Par exemple le prix de l’huile tout comme le riz est élevé et cela m’inquiète. Je suis assise ici pour vendre afin d’avoir de l’argent pour acheter des habits et d’autres articles pour les enfants.

 

Bonne fête de Tabaski à tous les musulmans du monde entier.

 

Mabinty Kéita

Articles Similaires

Brésil / Incendie au musée national de Rio : deux cents ans de connaissance perdus

tsegbaya

MIC – le ministre Amara Somparé fixe les orientations de son département

tsegbaya

Santé : les médicaments traditionnels ont une dose, selon une tradi-praticienne

tsegbaya

L’opposition républicaine : un cancer pour le développement de notre Pays (par Sayon Mara)

tsegbaya

Travailler dans les hôtels : source de revenu pour des étudiants sans soutien

tsegbaya

Grève de la FESABAG : Voici la preuve que le diplôme de Mabinty Sylla de la FBN Bank  est du faux !

tsegbaya