Partager
TABASKI : Les préparatifs vont bon train dans la Capitale Conakry

TABASKI : Les préparatifs vont bon train dans la Capitale Conakry

 

Les citoyens de Conakry sont dans la ferveur de la fête de Tabaski. Malgré  leur envie de bien aborder cette fête,  des fidèles musulmans se plaignent tout de même de la conjoncture actuelle. A trois jours de ce grand rendez-vous, Conakry vibre au rythme des embouteillages.  Les ronds-points constituent des points de calvaire pour les usagers de la route.

La fête de tabaski est l’une des plus grandes pour le  monde musulman. Cette joie se manifeste par des invitations entre famille ou organisations entre amis. C’est ce que compte faire cette année Ali Badra Bangoura «  pour les préparatifs de la fête,  mes amis et moi avons cotisé pour une petite organisation. Cela contribue à renforcer les liens d’amitiés. Nous avons même pensé à inviter  les amis de l’intérieur  pour ici à Conakry  et  nous allons ce jour jusqu’au petit matin. »

Si pour certains responsables de famille,  les fêtes sont des moments de joie,  pour d’autres ce sont des  périodes très difficiles à traverser  compte tenu de la cherté actuelle de la vie. « Concernant les préparatifs de la fête rien n’est encore prêt.  Mes enfants n’ont même pas eu de tenues  de fête à cause de la. Au marché les prix haussent  de jour en jour.  Donc nous  demandons  aux dirigeants de faciliter  les choses pour le bien de tous » affirme Mohamed Kéita,  un père de famille de la haute banlieue de Conakry.

Pourtant, malgré la conjoncture actuelle, certains responsables de familles essaient de faire les moyens de bord.

« Pour la fête,  nous nous préparons tant bien que mal.  Avec le peu d’argent que j’ai à ma disposition  je vais me débrouiller à trouver de quoi habiller et nourrir mes enfants. Nous prions Dieu pour  que la fête  puisse bien  se passer  bien et que l’année prochaine nous trouve en bonne santé »
Bonne fête de tabaski par anticipation à tous les fidèles musulmans.

Fanta DIABATE