17 novembre 2019
Soleil FM

UFDG : les va-et-vient des corps des victimes de manifestations du FNDC par le gouvernement, met le parti en colère

Guinée politique Infos

L’union des Forces Démocratiques de Guinée condamne avec la dernière énergie, le refus du gouvernement guinéen de restituer aux familles les corps des victimes des dernières marches du FNDC. Au cours de son assemblée générale ce samedi 02 novembre 2019, l’UFDG a invité ses militants et sympathisants à se mobiliser pour la marche funèbre programmée lundi prochain. 

A l’entame de cette assemblée générale, le vice président de l’UFDG a regretté les pertes en vies humaines, les blessés et arrestations enregistrés au cours de la semaine de manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution. Fodé Oussou Fofana a aussi déploré le comportement du gouvernement  qui selon lui, a refusé de restituer  aux familles, les corps des 11 victimes.

« Nous venons de vivre quelque chose d’extraordinaire dans notre pays. Je ne pouvais pas imaginer que dans un pays, on était capable confisquer des corps. Et prendre la décision de prendre les corps, les transférer à l’hôpital sino-guinéen, à la morgue qui ne peut contenir que quatre corps, on abandonne et c’est comme si vous prenez les corps, vous les mettez dans la rue », explique Dr Fodé Oussou Fofana .

La principale formation politique d’opposition du pays se dit déterminée à jamais, à barrer la route aux promoteurs de la nouvelle constitution. C’est pourquoi, son premier vice-président appelle ses militants et sympathisants à se mobiliser lundi 04 novembre 2019, pour rendre un dernier hommage aux victimes des récentes manifestations du FNDC.

Pour Fodé Oussou Fofana, « si Alpha Condé et son gouvernement ont déshumanisé, ont traité des guinéens de cette façon, nous devons les honorer. Nous devons prouver que ce sont des êtres humains. Lundi, nous demandons à tout le monde de vous lever comme un seul homme pour que le monde entier se rende compte que nous ne sommes pas d’accord que Mr Alpha Condé nous traite comme si ont était des animaux ».

 

La rencontre a pris fin par l’observation d’une minute de silence à la mémoire des personnes tuées lors des dernières manifestations du FNDC.

 

Arry Camara

 

Articles Similaires

Manifestations à Conakry : Cellou et Mathurin, qui sera le John Céna de la situation?

tsegbaya

Compte rendu du conseil des ministres du 25 avril 2019

tsegbaya

Écroulement d’un immeuble de sept étages à Kaloum : la vétusté de la fondation serait la cause !

tsegbaya

Hawa Dramé de FITIMA : “93 millions d’enfants souffrent d’un handicap modéré ou grave à travers le monde”

tsegbaya

Une femme de 92 ans tue son fils qui voulait la mettre en maison de retraite

tsegbaya

Nouvelle constitution : depuis New-York, Alpha Condé annonce le référendum en Guinée

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :