23 juillet 2019
Soleil FM

UFDG :  » Si les maires ne sont pas installés, nous allons reprendre la rue »

Guinée politique Infos

 L’Union des Forces Démocratique de Guinée UFDG invite le gouvernement à la mise en place des exécutifs communaux dans un bref délai. Le parti a fait cette annonce ce samedi 1er septembre à l’occasion de sa traditionnelle assemblée générale hebdomadaire. Plusieurs autres questions étaient également à l’ordre du jour de la  rencontre tenue au siège national de la minière.

L’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi était très attendue par la presse et toute l’opinion. Elle était l’occasion solennelle permettant au parti de se prononcer sur plusieurs questions qui ont dominé l’actualité au cours de la semaine. Les turbulences autour de la mairie de Kindia, et la mise en place des élus locaux, les cents jours du premier ministre, pour ne citer que ceux-là.

Absent du pays pour une mission à l’étranger nous dit-on, c’est le vice-président du parti chargé des affaires politiques qui a présidé la rencontre. Amadou Bano Sow a commencé par présenter les excuses du parti suite à la suspension et au report de certaines manifestations de rue, parfois à la dernière minute.

‘’ Je sais que parfois, vous ne comprenez pas la position des leaders quand l’opposition décide de suspendre ses manifestations. Alors je vais vous dire, les manifestations constituent pour nous le dernier recours », dit-il.

Il renchérit avec ces mots : « Depuis plusieurs mois, on nous faisait croire que ce sont nos revendications qui retardent la mise en place des élus locaux. Nous avons trouvé un consensus. Alors si ce retard doit continuer , nous allons dire au comité de suivi de mettre la question sur la table. Si on ne trouve pas solution, nous allons prendre la rue. Donc nous vous demandons d’être prêts’’.

En parabole, les cents jours du premier ministre Kassory Fofana ont été également évoqués par la principale formation de l’opposition guinéenne. Selon le président de séance, ce premier coup d’essai de Kassory Fofana est marqué par des manquements à tous les niveaux.

‘’ Nous voyons tous l’état de nos routes. Une bonne partie de la forêt est coupée du reste du pays. La question d’emploi, nous savons ce qui se passe au port et à la SAG. La hausse du prix du carburant, sont des questions qui nous interpellent tous. Donc cela dénote de l’incompétence de notre gouvernement’’.

 

MLYansané

Articles Similaires

Guinée : Bilan politique 2018

tsegbaya

Valeur du diamant de Marie Madeleine Dioubaté : et si elle faisait de la surenchère !

tsegbaya

Débats d’orientations budgétaires 2018 : aucune croissance n’est possible si le secteur privé est piétiné

tsegbaya

La troisième Journée « Conakry Ville Propre »aura lieu le samedi 1er Septembre 2018 de 6h à 11h : communiqué

tsegbaya

L’Inde, un partenaire de confiance en Afrique

tsegbaya

Marche de la  »Dignité » : Arrestation de plusieurs membres des forces sociales dont l’artiste Mamadou Thug

tsegbaya