Soleil FM
Guinée politique Infos

Ville-morte de l’opposition républicaine : suivie sur un seul axe un seul axe !

Des journées ville-mortes ont été décrétées par l’opposition républicaine ce lundi et mardi. C’est une façon selon elle de dénoncer ce qu’elle appelle  « violations des lois », dans l’installation des exécutifs communaux par le gouvernement et la violation de l’accord politique du 08 août dernier. Pour cette première journée, le mot d’ordre de ville morte a été observé sur l’axe de Leprince.

Entre Bambéto et Cosa, l’opposition républicaine règne en reine, puisque son appel du week-end dernier visant une ville-morte y est suivi. Là, les activités sont au ralenti, le commerce et la circulation presqu’inexistants.

Hormis les gendarmes postés à plusieurs endroits sur l’axe, on peut voir des cailloux jonchés la route. C’est l’œuvre de quelques jeunes de la localité.

Outre Cosa-Bambéto, route que des citoyens évitent ce lundi, les activités à Conakry se déroulent comme d’habitude.

 

L’opposition républicaine avait tenu une plénière extraordinaire le samedi 13 octobre au QG de l’UFDG à Hamdallaye. L’objectif était d’examiner les derniers développements relatifs à la mise en place des exécutifs communaux.           

Au sortir de cette plénière le week-end dernier, le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo est encore une fois revenu sur la violation de la loi. « Le ministère de l’administration du territoire  avait fait savoir que cette opération a été suspendue jusqu’à nouvel ordre. Ils ont continué de manière sélective à mettre en place les exécutifs communaux. Ils le font comment, lorsque le RPG dit nous sommes prêt, nous avons acheté les consciences, retourner les élus de l’opposition. Ils le font dans une totale illégalité. C’est quand le RPG a fini son travail de corruption qu”on appelle le superviseur pour procéder à l’élection ».                                                 

Au-delà de sa ville morte prévue ce lundi et demain mardi, le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo a invité les citoyens guinéens à une grande mobilisation le jour de sa manifestation prévue jeudi prochain. « On lance un appel pour une ville morte le lundi et mardi. Nous le faisons pour que les Guinéens se mobilisent pour arrêter cette machine du gouvernement de Monsieur Alpha Condé qui est entrain de violer le code de collectivité et de code électoral ».  

                                 

L’ancien premier ministre a pour finir, inviter l’ensemble des citoyens des quatre coins de la Guinée à se joindre au mouvement. « Nous demandons à toutes les préfectures qui le peuvent à participer à cette série de manifestation. Qu’ils se mobilisent tous pour dire non à cette folie de Mr Alpha Condé ».

 

Aux dernières nouvelles, les autorités ont mis main sur plusieurs jeunes qui dit-on, semaient la terreur sur l’axe LePrince.

 

Mabinty Kéita

.

                                  

 

Related posts

Aboubacar Soumah invite les enseignants à arrêter les cours au privée : “Cette déclaration est indigne d’une bonne grève”, selon un responsable d’école

tsegbaya

FEMUA : un dîner causerie autour du thème “genre et art”

tsegbaya

Football : Liverpool, désormais seul leader en Angleterre!

tsegbaya