23 avril 2019
Soleil FM

Viol sur mineurs et ses conséquences sanitaires : ce qu’en pense le docteur Nankouma Kéita

Guinée société Infos

Le viol devient un problème majeur en Guinée plus particulièrement à Conakry. Ce phénomène ne reste pas sans conséquence sur la santé des victimes. Actuellement, de nombreuses mineures souffrent de ce phénomène.

Le viol s’explique par une relation sexuelle forcée sans le consentement d’un des conjoints. Pire, les victimes pourraient bien en être infectées ; Docteur Nankouma Kéita explique « la gravitée du viol  ou le dégât  causé par le viol est liés au traitement. Plus les dommages sont graves, plus le traitement devient difficile. Donc généralement  c’est en fonction des cas. »

De l’avis des médecins, le viol a des conséquences négatives sur la santé des victimes : «Les conséquences sont nombreuses, d’abord  comme sont indique  au court du viol il peut y avoir des déchirures des il faut des réparations. Mais sur d’autre plan il peut y avoir des infections, par exemple un Homme ou un jeune séropositif peut violer une fille, donc elle peut être infectée. Même à part du sida il ya autre maladie aussi, nous avons la gonococcie, les maladies sexuellement transmissibles et généralement les Hommes qui font ces viols sont des personnes infectées  par ce qu’ils n’ont pas de choix », indique Docteur Nankouma Kéita.

Il continue en lançant un appel aux autorités afin qu’elles prennent leurs dispositions. Pour lui, une personne jouissant de toutes ses facultés mentales ne ferait pas un tel acte. Ce phénomène est dû à l’effet de la drogue, précise-t-il « je lance un appelle aux autorités à tout les niveaux, les services de la sécurité à prendre leurs dispositions. En Guinée la drogue a prit de l’ampleur, si quelqu’un est drogué, il perd le contrôle, il n’a pas de limite  ce qui conduit souvent dans ces cas pareil ».

Voilà qui relance la problématique de l’éducation sexuelle dans nos sociétés. Un véritable examen de conscience s’avère nécessaire en vue d’un changement de comportement car rien ne peut justifier cette forme de violence sexuelle d’un autre genre.

BINTOU DOUMBOUYA

Articles Similaires

Coopération sino-africaine : la Guinée sera-t-elle bénéficiaire de l’aide chinoise ?

tsegbaya

Conakry: Fin des travaux des journées nationales de concertation sur le Hadj 2019

tsegbaya

Élections en RDC : les résultats provisoires reportés à « la semaine prochaine »

tsegbaya

Guinée : Les vignettes de la Taxe sur les Véhicules seront disponibles à partir du 07 août 2018

tsegbaya

La Presse Guinéenne : une presse aux ordres du capital ? (Par Sayon Mara)

tsegbaya

N’Zérékoré: des enseignants en colère devant la DPE

tsegbaya