Soleil FM
Guinée politique Infos

Violences de N’Zérékoré : « le régime guinéen serait la racine de ces troubles » accuse la diaspora forestière

Le conseil supérieur de la Diaspora forestière monte dénonce les cas de violences enregistrées à N’zérekoré lors des élections législative et Référendaire. Il a fait savoir son inquiétude  ce vendredi 27 mars à travers une déclaration lue  à la maison de la presse à Kipé-Dadya, dans la comme de Ratoma.

Selon le conseil superieur de la Diaspora forestière, quelques commis de l’Etat seraient derrieres les événements qui se sont deroulés pendant et après les élections du 22 mars dernier.

« Des sources concordantes rapportent que le régime guinéen serait la racine de ces troubles. Son objectf, serait la création d’un foyer de tension afin de detrouner l’attention nationale et internationale du double scrutin qui a eu lieu recement. Deux arguments soutiennent que la présence des assaillants contre les otoctones de n’zerekoré serait une expédition qui tirs contre eux pour s’être massivement  opposés au changement de constitution et au projet de troisième de mandat » a affirmé Aime Chrisphone  Labilé Koné, président de cette structure.

Poursuivant, les conferenciers ont demandé au president de la Republique, « de donner des instructions afin que les dépouilles des victimes mortelles, nuitement enfuit le mercredi 25 mars 2020 dans la foret du 1er mai, soient, après autopsis bien sûr, remises à leur parents pour qu’ils soient inhumés dans la digniter »

Le conseil compte sur les autorités du pays pour mener des enquêtes afin de situer les responsabilités.

Sira Sidibé

Related posts

UNICEF-Guinée rencontre les maires des 40 communes rurales de convergence

tsegbaya

C’est dans l’air… ! Le pouvoir ne ment pas !

tsegbaya

Kipé souhaite la bienvenue à Orange-Guinée !

tsegbaya