Soleil FM
Cultures Infos

15 avril : cette journée qui rend hommage aux artistes !

Avoir la bonne manière de faire, fait de chacun de nous un artiste. Une occupation qui peut aussi devenir une source de revenue. Soleil FM a rencontré quelques jeunes artistes à l’occasion de la journée de l’art ce 15 avril.

Pour ce jeune talent, la journée internationale de l’art est célébrée de par le monde le 15 avril chaque année comme une renaissance pour les artistes. Il estime que c’est le seul moyen de vendre l’image d’une Nation  à l’extérieur. MED DIOUBATE, musicien, affirme : « le 15 avril étant la journée internationale de l’art, ça représente une renaissance pour moi, parce que  l’art c’est ma vie, c’est ma passion, c’est mon héritage, c’est mon nom. C’est une journée que je vais consacrer à ma musique. Moi j’aimerais que les gens s’investissent beaucoup plus dans l’art. Moi j’encourage les gens qui font de l’art parce que l’art, ce n’est pas facile. C’est une passion et tout, et d’autres le prennent pour un jeu. On dit l’art n’est pas la représentation d’une belle chose mais la  belle représentation d’une chose. L’art, c’est aussi l’homme ajouté à la nature ».    

Selon un jeune manager guinéen, le président Ahmed Sékou Touré a fait un travail positif pour l’émergence de l’art guinéen. « Nous disons que vraiment l’art de la Guinée est parti loin. Nos précurseurs avaient dédié l’art guinéen à l’Afrique, au monde entier. Le président  Ahmed Sékou Touré s’est vraiment investi pour que l’art de’ la Guinée puisse avancer », dixit Abdoulaye Soumah 

Béavogui kekoura, jeune photographe et cinéaste pense que l’art guinéen n’est pas suffisamment soutenu. « L’art guinéen ne se porte pas bien, puisque nous ne sommes pas soutenus non seulement par l’Etat , et il n’y a pas d’organe qui puisse nous soutenir dans ce qu’on fait. Nous raccommodons, nous collons de bout en bout pour subvenir à certains de nos besoins pour évoluer. Je ne crois qu’il y’ait une politique dans ces derniers régimes là qui puissent soutenir l’art en général en Guinée. C’est pourquoi je lance un appel au professeur Alpha Condé de nous venir en aide ».

L’art a un pouvoir illimité et  une place indéniable dans le développement.C’est un outil de paix et de quiétude dans une société. Abdoulaye Diakité cinéaste et réalisateur, confie : « A travers l’art, à travers la musique, deux pays se sont réconciliés en Guinée par le feu Sory Kandia Kouyaté que tout le monde connait. C’est significatif ! Ca prouve ici l’importance de l’art. Je crois qu’il doit être magnifié, respecté, glorifié surtout par nous les guinéens. Quand on se rappelle de notre histoire, de la place de cet art, on doit être fier et surtout aimer cet art ».

 

Il faut rappeler qu’une vie sans art est une rivière sans eau. En ce 15 avril, Soleil FM Guinée rend hommage à tous les artistes du monde.

 

ABDOULAYE DIALLO

Related posts

21 septembre : journée mondiale de la paix

tsegbaya

COUPE CAF : Le Horoya AC ramène un match nul du Nigéria 1-1 face à Enyimba FC

tsegbaya

Accord sur le contentieux électoral : “c’est de la foutaise qu’on nous dise que Kindia n’est pas d’accord”, dixit Cellou dalein Diallo

tsegbaya