Soleil FM
Guinée politique Infos

230 millions d’euro de dette pour la construction d’édifices dans huit régions administratives : « c’est trop », déplore Honorable Oyé Béavogui

Le projet de loi de la convention de prêt à la construction des édifices dans les huit régions administratives a été présenté aux élus du peuple ce vendredi 5 juin. Ce projet du Ministre de l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle vise la construction des infrastructures scolaires et professionnelles. Approuvé par la majorité des députés, ce projet adopté a un coût estimé à 230 millions d’euro remboursable en 31 ans avec un taux d’intérêt de 1,5 pourcent. C’est un prêt de la société italienne ’’Panémo Groupe’’.

Pour cette plénière, la toute première du mois de juin, 97 députés sur 114 étaient présents contre sept absents et dix excusés. Le Ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, était l’hôte du jour. Pour Lansana Komara, la ratification du projet dont il est porteur est un facteur incontournable  pour le développement du pays : « Je félicite les Honorables députés parce qu’ils ont compris que l’Enseignement technique et la Formation Professionnelle a besoin du financement. METFP est le levier de développement de notre pays. Sans ça, nous allons trainer très longtemps. Parce que nous allons nous permettre de former des cadres universitaires pour servir à quoi ? Il faut bien former une classe ouvrière qui va travailler dans les hôpitaux en qualité de BTS… » a soutenu le chef du département enseignement technique et formation professionnelle.

Trois députés ont voté contre cette convention. C’est le cas de Honorable Oyé Béavogui, président par intérim du PDG-RDA qui a été amer dans les débats. Selon le plus jeune député de la neuvième législature, en plus de l’exorbitance du montant, la gestion financière des précédentes législatures a toujours alourdi la dette du pays : « Sous la 8ème législature, vous avez vu une multitude de projet et les montants ont été décaissés il n’y a pas eu de chantier. En tout cas moi je ne ferai pas parti. Pour nous c’est encore une fois alourdir la dette du pays et ce montant ira que dans leurs poches et comme on n’est là, l’histoire nous donnera raison. On n’a pas besoin de 230 millions d’euro pour ça. Et encore une fois c’est trop » s’est expliqué Honorable Béavogui.

Intransigeante au début dans le débat, le député Bintou Touré a finalement été séduite par les arguments du Ministre et du président de l’Assemblée nationale : « Heureusement le président de l’Assemblée nationale et le Ministre ont donné des réponses rassurantes et ça nous a permis de voter la loi à majorité » s’est-elle réjouie.

Une commission mixte du projet sera mise à pied d’œuvre dès la semaine, selon le ministre Lansana Komara, pour une étude de faisabilité.

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

Guinée/Manifestation de rue : Certaines zones de l’axe Leprince encore sous les ordres du FNDC

tsegbaya

CENI : on connait désormais les candidats à la législature 2020 !

tsegbaya

L’armée malienne dit avoir “neutralisé” une trentaine de jihadistes

soleilfm935

Guinée: un autre journaliste testé positif au Covid-19

tsegbaya

Nicki Minaj va se produire en Arabie saoudite : les internautes réagissent

tsegbaya

Éliminatoires CAN 2019 / Guinée – Centrafrique : les deux équipes se disent bien préparées pour la confrontation

tsegbaya