Soleil FM
Guinée politique Infos

La Direction Générale la Police Nationale interdit tous mouvements de soutien sur la voie publique durant la CAN 2019 en Guinée

La Direction Générale de la Police Nationale était face à la presse ce lundi 24 juin au ministère de la sécurité et de la protection civile. Objectif, communiquer  sur des exactions dont ont été victimes certains citoyens et usagers de la route dans la journée du samedi 22 juin 2019, jour du premier match du Sily national. A cet effet, la Direction Générale de la Police Nationale invite tous les citoyens à la retenue notamment les supporteurs de l’équipe nationale.

Ces troubles ont été constatés sur les principales artères de Conakry et ses périphéries. Les auteurs de ces troubles ont eu pour prétexte, soutenir l’équipe nationale. Une situation que déplore le ministère de la sécurité et de la protection civile. Mamadou Camara, le porte-parole de la police nationale explique : « au cours de ces événements, des chaussées ont été envahies créant des troubles et le désordre sur les principales artères de la ville de Conakry et périphéries. Des pauvres femmes sur le chemin du marché ont été dépossédées de leurs dépenses, des véhicules des usagers endommagés, les passagers agressés et dépouillés, des femmes en travail n’ont pu être évacuées à temps et des biens publics et privés détruits ». 

Poursuivant, il a invité la population à plus de retenue car pour lui, les joueurs ont plus besoin de prières que de troubles. Désormais, aucune tolérance ne sera acceptée.

 « Face à cette situation déplorable, la Direction Générale de la Police Nationale appelle les citoyens à la retenue au respect des droits humains et attire l’attention des populations en général et les supporteurs du Syli en particulier que notre équipe a besoin plutôt à ce stade de prière et de bénédiction. Elle rappelle afin que dans le cadre de l’accomplissement de sa mission régalienne de sécurisation des personnes et des biens, elle traitera désormais avec tolérance zéro, les actes d’incivisme sur la voie publique ».

Autre décision prise, c’est l’interdiction des cortèges et klaxons pendant cette CAN.

 « A cet effet et en raison de ce qui précède, les mouvements de soutien sur la voie publique notamment les cortèges, les sorties hasardeuses avec klaxons sont formellement interdits durant la période de la compétition. Par contre, la Direction Générale de la Police Nationale encourage et accompagne des mouvements statiques de soutien dans le calme et dans la discipline », a précisé Mamadou Camara.

 

Pour finir, le porte-parole de la police nationale a insisté sur les instructions données aux services déconcentrés de la direction générale de la police pour l’application stricte des présentes mesures qui visent essentiellement à sécuriser  les citoyens et leurs biens.

 

Simone OUENDENO

 

Related posts

Décès de Joseph Sagno : voici le programme des obsèques

tsegbaya

Référendum et 3ème mandat en Guinée : Maître Boucounta Diallo donne sa position (par AFRICAGUINEE)

tsegbaya

Grève des enseignants : le SLECG ne compte pas s’arrêter

tsegbaya