Soleil FM
Guinée société Infos

Affaire Kaporo-rails : le collectif des victimes dément les propos du ministre de la ville et de l’aménagement du territoire

Le collectif des victimes de Kaporo-rails, Kipé 2 et Dimesses rejette en bloc les arguments avancés par le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire lors de sa conférence de presse-bilan du 13 janvier dernier. Face à la presse vendredi 17 janvier 2020, il a mis au défi Docteur Ibrahima Kourouma de brandir les documents qui attestent ce qu’ils qualifient d’allégations.

Le collectif des victimes de Kaporo-rails, Kipé 2 et Dimesses reproche au ministre de la ville et de l’aménagement du territoire de tenir des propos à caractère mensonger suite à la destruction des habitations de Kaporo-rails, Kipé 2 et Dimesses. Selon le porte-parole du collectif, Docteur Ibrahima Kourouma n’a fait qu’avancer des contre-vérités : « le premier élément de mensonge c’est lorsqu’il dit un communiqué avait été fait nous demandant nous victimes avant la casse, d’aller vers les services de l’Etat, il n’y a jamais eu ce communiqué et nous nous le mettons en garde de nous montrer ce document et nous dire le média qui l’a diffusé », rétorque Mamadou Samba Sow.

L’autre incongruité soulevé selon le collectif dans la communication du ministre, c’est lorsqu’il dit que ce dernier a été débouté par la cour de la CEDEAO. Selon Mamadou Samba Sow : « l’autre mensonge et c’est le pire, c’est lorsqu’il dit que nous avons été déboutés par la cour de justice de la CEDEAO. On vous a montré la note que la cour a eu à faire à travers le greffe le 06 décembre 2019. Mais c’est une honte pour un ministre de la République de se mettre devant les médias pour raconter des contre-vérités comme si nous étions encore sous le règne de Sékou Touré, où il n’y avait que la RTG », a-t-il déclaré.

Ils sont aujourd’hui dix-neuf mille deux cent dix-neuf (19 219) victimes dont certaines dorment encore à la belle étoile depuis la destruction de leurs habitations.

 

TOMOU TRAORE

Related posts

Fashion | ‘Ironic Pink’ And 4 Other Back-To-School Trends

admin

Crime passionnelle: jaloux, Mory Nabé tue sa femme

tsegbaya

Le bonheur, comment est-il perçu par les guinéens ?

tsegbaya