Image default
Guinée politique Infos

Affaire Moustapha Naité « la règle voudrait qu’une enquête soit menée » dixit Dansa Kourouma

Est-ce une campagne de diffamation ou un détournement de fonds pour s’offrir du luxe ? Au quartier Lambanyi dans la commune de Ratoma, un chantier du Ministre des Travaux Publics a créé la sensation au cours de cette semaine. La publication des images sur les réseaux sociaux d’un bâtiment dont Moustapha Naité se réclame propriétaire a fait la Une dans la presse. Dansa Kourouma, président de la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile pour la démocratie et le développement en Guinée-CNOSC-DDG, interpelle la Cour des comptes à se saisir du dossier pour éclairer la lanterne de la population. 

Quelques heures seulement après ces publications, le mis en cause a réagit sur sa page facebook. Moustapha Naité dit être le propriétaire de cette maison bien avant l’avènement du professeur Alpha Condé au pouvoir en 2010. Selon Docteur Dansa Kourouma, activiste de la société civile, seule les autorités judiciaires sont mieux placées pour juger un tel dossier « ce qui me semble très important, dès qu’il y’a des doutes sur la gestion d’une personne, la règle voudrait qu’une enquête soit menée. Et que cette enquête soit régulière, indépendante et professionnelle. Mais d’ici là, il faut éviter l’acharnement contre la personne » a conseillé le président du CNOSC-DDG.

A en croire aux   détracteurs du Ministre, le coût de la construction de ce bâtiment serait à 94 milliards de franc guinéen. Des accusations qui, selon le patron des travaux publics, seraient venues de son propre camp politique. « Vous n’avez pas besoin de cela pour prendre ma place au Ministère des Travaux Publics’’ a adressé Moustapha Naité à ses détracteurs.

Pour Dansa Kourouma, que ce tacle soit de son camp politique ou d’ailleurs, il faut qu’il soit résistant « est-ce qu’avant qu’il ne vienne dans ce Ministère, il n’y a pas eu d’autres démarches similaires ? Quand vous venez en politique, il faut avoir les biceps bien développés, il faut avoir le dos large et avoir une carapace résistante. C’est un homme public, il a des ambitions politiques, donc il doit être solide pour résister contre ces genres d’attaques ».

Tout de même, le président du CNOSC-DDG n’exclut pas l’idée de détournement de ressources financières par des hauts cadres du pays « Tous ceux qui ont occupé des hautes fonctions dans ce pays, d’autres étaient des simples enseignants. On les a bombardés Ministres. En l’espace d’une année, ils sont devenus des multimilliardaires » a soutenu Docteur Kourouma

Grâce à son entreprise de technologie, Moustapha Naité prospérait dans le domaine des affaires avant d’être dans ce gouvernement, a indiqué cet activiste.

Samuel Demba Duolamou

Articles Similaires

La fermeture des aéroports bloque 80% des envois de vaccins, selon l’Unicef

soleilfm935

Décès du député Louncény Fofana : Que retiennent ses pairs de l’Assemblée nationale ?

soleilfm935

Tirage au sort de la CAN-2019 : la Guinée dans le groupe B

tsegbaya