Image default
Guinée politique Infos

Bientôt les grandes pluies à Conakry : comment gérer les ordures ?

La période des grandes pluies et ses conséquences s’approchent à grand pas. Une occasion pour les spécialistes d’assainissement d’appeler à la mobilisation de tous pour combattre les ordures qui parfois endeuillent des familles à Conakry.

Invité de l’émission « Eclairage au pluriel » Bala Moussa Konaté chef d’entreprise et ingénieur de pont et chaussée s’est exprimé sur cette épineuse question des ordures.

L’assainissement vise à éloigner des foyers des maladie liés aux poches insalubres. Pour préserver la vie des populations le spécialiste interpelle l’Etat à agir pendant qu’il est encore temps. « L’Etat a un rôle majeur à faire dans la gestion des déchets pour être précis il ya trois types de gestions. Il y a la gestion en régi par ce qu’on parle de l’argent, les ressources, il y a la gestion avec prestation c’est-à-dire on fait appel aux entreprises privées spécialisées en la matière ou à l’informel, mais si dans un cas ou dans l’autre on ne peut pas maitriser la situation on peut cumuler les deux c’est la gestion mixte. » a clarifié le spécialiste Balla Moussa Konaté.

Bien qu’on soit dans une crise sanitaire liée au covid-19, l’ingénieur de pont et chaussée craint encore d’autres menaces pendant la période des grandes pluies. On est en période de menace sanitaire par ce qu’on a l’habitude de voir dans notre pays à chaque saison de pluie, ce sont même des personnes qui meurent, certains meurent à cause des milieux insalubres d’autres meurent par ce que l’eau n’a pas ou aller et l’eau vient les ramasser, d’autres tombent dans les caniveaux y a vraiment beaucoup de choses à dire » s’est alarmé Balla Moussa Konaté.

Pour limiter les risques sanitaires, notre interlocuteur propose plusieurs pistes de solutions « Face à tous ces déficits là on peut réduire de 22% notre production à travers les déchets ménagers, au lieu d’avoir  chaque jour un plastique on utilise les sacs raphia, que la SEEG améliore la qualité de son eau pour que les gens osent boire dans les robinets que d’acheter les sachets, il faut aussi éviter le gaspillage à la maison, préparer le riz qui correspond à votre consommation » a conseillé Bala Moussa Konaté.

A rappeler qu’au mois d’Aout 2017 plusieurs citoyens guinéens ont perdu la vie suite à un éboulement des ordures à Dar-es-salam dans la commune de Ratoma.

Amadou Oury Touré

Articles Similaires

Six textes de lois passent au parlement comme lettre à la poste

tsegbaya

Conakry : le Gouverneur Mathurin Bangoura déterminé à mettre fin aux crimes et violences sur l’axe Le Prince 

tsegbaya

Béatrice Daubige Dupontou : élevée au grade de juge consulaire au tribunal du commerce

tsegbaya