Image default
Infos Monde

Brésil : Jair Bolsonaro prête serment et s’engage à « défendre la Constitution »

Plus de deux mois après avoir remporté l’élection avec un programme d’extrême droite face à la gauche, à l’issue d’une campagne qui a divisé les Brésiliens, Jair Bolsonaro a été intronisé mardi président du Brésil lors d’une cérémonie officielle à Brasilia.

L’ancien capitaine de l’armée a promis une rupture radicale avec des décennies de politique de gauche et de centre droit dans la première puissance d’Amérique latine, se présentant comme l’homme fort capable d’éradiquer la violence et la corruption endémiques au Brésil et de redresser l’économie.

Dans l’hémicycle de la Chambre des députés, Jair Bolsonaro, 38e président du Brésil, a signé le registre officiel, un petit livre vert, comme tous les chefs de l’Etat brésilien avant lui. Il a prêté serment et s’est engagé à « défendre et appliquer la Constitution » tout en œuvrant pour « l’Union, l’intégrité et l’indépendance du Brésil ».

Pour rappel, Jair Bolsonaro a été élu avec 55% des suffrages, en dépit de ses dérapages racistes, misogynes et homophobes. Son arrivée au pouvoir marque un virage à l’extrême droite de la première puissance d’Amérique latine, chargé de lourdes incertitudes.

Articles Similaires

Prix du  carburant : la CONASOC invite les forces sociales à la table de négociation

tsegbaya

Guinée/Justice : De l’intervention des avocats dans les médias, le barreau apporte des précisons

tsegbaya

Matoto : coup d’envoi du CEP !

tsegbaya