Cultures Infos

Cheick Abdel Kader Sangaré, ancien ministre des sports, n’est plus

Ecouter l'article en format audio

Ministre des sports sous le régime du feu général Lansana Conté, président de l’Association sportive de Kaloum, ensuite président délégué du Horoya AC, Cheick Abdel Kader Sangaré est décédé ce lundi 18 janvier des suites de maladie au CHU de Donka à Conakry.

Dans la famille du défunt, c’est la tristesse et la désolation qui se lisent sur le visage des parents et amis.

«  … c’est un baobab qui est tombé. Le souvenir que je garde de lui, c’est le meilleur mari au monde. Sa première femme, ma grande sœur et moi, il nous a rendues heureuses. C’était une belle âme, un homme affable… Tout le monde était son ami. Il va nous manquer… », a Madame Sangaré Zenab, l’une des épouses du défunt.   

Plusieurs personnalités du pays étaient présentes pour les condoléances d’usage sur les lieux du décès, parmi lesquelles, Aminata Touré mairesse de Kaloum « C’était une bonne personne, une personne qui a eu une éducation que nous avons tous réussi. Il était humble, serviable et il était à la disposition de tout le monde. Il a rendu service à tous ceux qui l’entouraient et nous prions pour le repos de son âme… » a-t-elle magnifié le défunt.

Selon la directrice générale de l’hôpital Donka, Cheick Abdel Kader Sangaré a contribué au rayonnement du sport dans le pays « Je garde de lui un souvenir inoubliable. Kader Sangaré était une personne avec des qualités humaines exceptionnelles, une grande générosité, un patriote. Ce que nous retenons de lui c’est qu’il a contribué au rayonnement du sport dans le pays… » a indiqué Hadja Fatou Siké Camara.

La levée du corps est prévue ce mardi 19 janvier à la morgue de l’hôpital Ignace Deen suivi de l’enterrement au cimetière de Cameroun.

Amara Simba Sylla

Articles similaires

Dubréka : fin des travaux préparatoires pour la rentrée scolaire 2018-2019

tsegbaya

Guinée/Ministère du Commerce : Du matériel informatique pour mieux sécuriser les recettes commerciales

tsegbaya

Détention politique : « la justice est loin d’être indépendante » estime Me Alsény Aïssata Diallo

soleilfm935