24 février 2019
Soleil FM

Conakry : le système des Nations-Unies prévoit de venir en aide aux pays moins développés dont la Guinée

Guinée économie Infos

Le système des Nations-Unies a tenu ce jeudi une conférence de presse sur le commerce et le développement dans les pays moins avancés. L’objectif de cette rencontre est de présenter un rapport dans lequel les voies et moyens sont indiqués pour atteindre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030. La conférence a eu lieu à la maison de la presse à Coléah.

Apparu depuis 02 jours, ce rapport est élaboré par la conférence des Nations-Unies pour le développement et le commerce. Cet organe  aide les pays en voie de développement à participer de manière équitable à l’économie mondiale. Lionel Laurent directeur pays du PNUD revient sur les points essentiels dudit rapport :

« Ce rapport nous montre que pour atteindre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030, les pays les moins avancés devront renforcer leurs capacité productive à une vitesse sans précédente. Ce rapport nous montre que l’entrepreunariat en particulier a un rôle central à jouer en tant que vecteur de transformation. Ce rapport identifie les conditions nécessaires à la création et au développement des entreprises ».                                  

Pour ce représentant du système des Nations-Unies en Guinée, il ne s’agit pas seulement de créer une entreprise mais il faut aussi veiller à ce qu’elle survive.

« Les questions d’accompagnement des entreprises n’est pas seulement  de créer des entreprises mais c’est de pouvoir faire en sorte que cette entreprise survive, qu’elle crée des emplois et ait une productivité », a ajouté Lionel Laurent à nouveau.                            

Identifiée sur un certain nombre de critères, la Guinée fait partie des 47 pays moins développés. Cette identification s’avère importante selon Ansoumane Bereté, représentant de l’ONUDI en Guinée.

« La Guinée est l’un des 47 Etats qui sont identifiés comme telle sur la base des critères qui sont bien en place. Aujourd’hui, c’est important qu’un pays soit identifié comme PMA parce qu’il y’a des réflexions spécifiques comme ces rapports  qui sont  destinés à ces pays. Mais il y’a aussi  un certains nombre de mobilisations autour des problématiques spécifiques auxquelles ces  pays sont confrontés pour êtres mieux accompagnés de façon spécifique ».

 

Le système des Nations-Unies et ses partenaires prévoient de débourser 500 millions de dollars afin de répondre à certains objectifs de ce rapport.

 

Simone OUENDENO

 

 

 

 

Articles Similaires

Le ministre Aboubacar Sylla parviendra-t-il à satisfaire les citoyens de Kaporo-Rails ?

tsegbaya

Justice internationale: la CPI suspend la remise en liberté de Laurent Gbagbo

tsegbaya

La culture guinéenne : comment se porte t-elle ?

tsegbaya

Crise socio-politique en Guinée : le RPG Arc-en-ciel appelle à l’unité nationale

tsegbaya

SLECG : le syndicat se dit prêt pour une année blanche !

tsegbaya

Eliminatoires-CAN 2019 : Amadou Diawara du FC Naples regagne enfin la sélection guinéenne

tsegbaya