Soleil FM
Afrique Infos

Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé intentera des recours après sa condamnation

Charles Blé Goudé a répondu, ce samedi 4 janvier, lors d’un discours prononcé à La Haye, à sa condamnation par la justice ivoirienne. Le 30 décembre, l’ex-chef des Jeunes patriotes avait été jugé par contumace pour « torture, homicide volontaire et viols », et condamné à 20 ans de prison. Le chef du parti COJEP a annoncé qu’il intenterait plusieurs recours.

Dans ses vœux pour 2020, année qu’il a qualifiée de « sensible » à dix mois de la présidentielle, Charles Blé Goudé a annoncé les recours qu’il comptait intenter, suite à sa condamnation par contumace, à 20 ans de prison.

« Face à cette instrumentalisation de la justice, dans le seul but de m’écarter, en tant qu’adversaire politique, du débat dans mon pays, je n’ai pour seul recours que le droit. C’est pourquoi, après concertation avec mes avocats, j’ai décidé de saisir les institutions suivantes : la Cour africaine des droits de l’homme, la Cour européenne des droits de l’homme et la Cour pénale internationale, afin que force revienne au droit. Je ne veux braver personne mais j’engage cette initiative afin qu’il ne soit plus permis, jamais, que le régime d’Abidjan piétine nos droits et nos libertés comme bon lui semble », a-t-il déclaré.

Charles Blé Goudé a aussi lancé un appel aux chefs religieux et coutumiers. Il les a invités à pallier aux « intermittences » du régime qui, selon lui, reste « sourd » aux demandes de la population.

Enfin, le patron du COJEP qui s’exprimait devant les représentants de son parti en Europe, a de nouveau demandé une rencontre au président ivoirien, Alassane Ouattara, auquel il compte adresser un courrier dans les prochains jours.

Source : RFI

Related posts

UFR : “la mobilisation du 24 octobre restera dans les annales du pays”

tsegbaya

An 35 de la mort de feu Ahmed Sékou Touré: le PDG-RDA se souvient encore du père de l’indépendance guinéenne

tsegbaya

Grève du SLECG : les élèves étaient bien à l’école dans la commune de Ratoma

tsegbaya