Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée politique
  • Cour constitutionnelle : Kèlèfa Sall n’a pas assisté à la prise de fonction de Mohamed Lamine Bangoura
Guinée politique Infos

Cour constitutionnelle : Kèlèfa Sall n’a pas assisté à la prise de fonction de Mohamed Lamine Bangoura

Le nouveau président de la cour constitutionnelle a officiellement pris fonction ce lundi 8 octobre 2018. La rencontre a regroupé dans la salle de délibération de l’institution, plusieurs représentants des institutions républicaines. La cérémonie  de passation de pouvoir s’est déroulée à l’absence de Kèlèfa Sall président sortant.

‘’ Je donne l’assurance que la cour ne dérogera pas à sa mission fondamentale, celle de contribuer au renforcement des valeurs démocratiques de la Guinée’’.

Clair, court et précis, c’est par ces mots que le nouveau président de la cour constitutionnelle a entamé son propos. Docteur Mohamed Lamine Bangoura n’a pas trouvé mieux  sinon que de porter le chapeau de sa réussite sur la tête de tous les membres de l’institution.

‘’ Connaissant le poids de la charge que vous m’avez confié, je n’ai aucunement la prétention de l’assumer tout seul. D’ailleurs si je l’ai accepté, c’est parce que je suis convaincu qu’il ne reposera pas exclusivement sur mes épaules.  Au-delà des mots, la seule attitude qui sied me semble-t-il, pour répondre à vos attentes, sera de me comporter en digne et loyal serviteur de la cour constitutionnelle conformément aux lois et règlements de la République.

Je serai constamment à votre écoute, je serai le fidèle interprète de nos décisions communes et le simple exécutant des taches que nous aurons à définir ensemble’’.

Arrivé à la tête de l’institution au lendemain d’une crise, Mohamed Lamine Bangoura promet au peuple de Guinée de ne dire que le Droit. ‘’ Nous allons amorcer une nouvelle ère dont les gros piliers sont : le respect de la loi, l’esprit de collégialité, le respect mutuel, la solidarité, la fraternité, la transparence, et l’humilité. Nous allons par ailleurs consolider les bases de notre indépendance en veillant au respect de la constitution dont notre juridiction en est la gardienne. Cette indépendance sera affirmée et défendue jalousement afin que la cour puisse disposer de l’autorité nécessaire dans l’exercice de sa mission’’.

 

Bien qu’absent, l’universitaire a adressé toutes ses félicitations à son prédécesseur pour ses loyaux services.

 

M.L YANSANE

Articles Similaires

Présidentielle en RDC: Joseph Kabila renonce et désigne Emmanuel Ramazani Shadary candidat

tsegbaya

Un décret du chef de l’Etat Alpha Condé valide Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle

tsegbaya

Arabie saoudite : plus de deux millions de fidèles entament le hajj à la Mecque

tsegbaya