Soleil FM
Guinée société Infos

Covid-19 : La chasse aux tenanciers des lieux de loisirs est lancée, plusieurs personnes arrêtées

Plusieurs tenanciers de bars, motels et restaurants ont fait l’objet d’interpelation dans la nuit du mardi au mercredi 5 août par la direction générale de la police. Ils auraient défié les autorités en accueillant sur leurs espaces de commercialisation, des clientèles alors que le décret interdisant l’ouverture des lieux de loisirs pour le respect des mesures sanitaires lié à la COVID-19 est toujours en vigueur.

Joint ce jeudi 06 août par notre redacation, le président de l’association des tenanciers de bars, motels et restaurants demande plutôt au service de sécurité de les protéger au lieu de les amener en prison.

« L’interpellation de nos collègues est une amertune pour nous. Aujourd’hui nous sommes en négociation avec les autorités pour voir comment nos amis peuvent avoir leur libération le plûtot que possible » a indiqué Sackho Valy, président de l’association.

Ces entrepreneurs, également créateurs d’emploi sont obligés de mettre leurs travailleurs au chômage technique à cause de l’arrêt des activités. Notre interlocuteur invite plutôt les agents de sécurité à les couvrir au lieu de les garder dans des cellules« les services de sécurité sont tenus obliger de nous encadrer parce que nous ne sont pas des voyous, encore moins des bandits. Nous sommes des entrepreneurs. Comme on n’a pas eu des financements de l’Etat, on va faire en sorte qu’on accepte une ouverture officielle de nos lieux » a-t-il martelé.

Plus loin, Sackho Valy estime que ces six mois de mesures restrictrives qui ont occasionné la fermeture des lieux de loisir ne sont pas sans conséquences « vous savez tous qu’on ne peut pas tenir le coup parce que nous ne sommes pas fonctionnaires. Pendant six mois nous continuons de payer l’électricité et nos locaux, on ne peut pas tenir le coup » a-t-il déploré.

Tout de même, il invite ses collègues à respecter les mesures édictées par les autorités. Par ailleurs, Sackho Valy nous a confié que leur association va animer une conference de presse ce vendredi pour attirer l’attention des decideurs sur le calvaire que traversent ses amis détenus.

Samuel Demba Duolamou

Related posts

Il assouvit ses désirs sur une petite fille de quatre ans et prétend croire qu’elle a 18 ans (BuzzSénegal)

tsegbaya

« Le sounakhati : le sacrifice digne d’une personne de bonne foi », selon les islamologues

tsegbaya

Le prochain remaniement gouvernemental découlerait-il d’un règlement de compte ? Tout porte à le croire

soleilfm935