Soleil FM
Guinée économie Infos

COVID-19 : les mesures de prévention peinent à être appliquées dans le secteur du transport à Conakry

Dans son adresse à la nation du jeudi 26 mars dernier, la président de la république, Professeur Alpha Condé a limité le nombre de passagers dans véhicules de transports en commun, et véhicules des particuliers. Cette décision peine à être appliquée dans la circulation de Conakry.

Nombreux sont ceux qui subissent déjà les conséquences de ces mesures de prévention du COVID-19. « Ça fait deux jours aujourd’hui on sort pour aller au travail, mais difficile d’avoir un taxi. Les chauffeurs disent que c’est trois personnes par taxi, je sais qu’on va trop souffrir dans cette situation », a déploré Mohamed Lamine Doumbouya, citoyens de Nongo.

Dans les carrefours, plusieurs citoyens en quête de taxi. « Le règlement là, nous on ne peut pas respecter ça. Parce que depuis cette annonce, quand tu t’arrêtes au bord de la route, tu vas longtemps rester là-bas sans avoir de taxi et tu ne vas aller non plus là où tu dois aller », a soutenu Mohamed Soumah, citoyens résidant à Kaporo, commune de Ratoma.

Comme pour poser une condition à l’application des mesures de préventions, un chauffeur de taxi indique qu’« il faut une mesure d’accompagnement pour que nous aussi on respect la mesure, il faut la réduction du prix du carburant, soit une augmentation légère du prix du carburant ».

« On ne peut pas prendre les gens comme ça, deux derrières et un devant. Par ce qu’on paie un litre à dix mille franc. Donc, si l’Etat veut qu’on applique la règle, il n’a qu’a baissé le prix du carburant jusqu’à sept mille franc » a martelé Mohamed Lamine Soumah, chauffeur de Taxi à Kaporo.

Pendant ce temps le nombre de cas confirmés s’alourdis, ce dimanche 29 mars, l’agence nationale de sécurité sanitaire a révélé sept nouveaux cas positifs qui portent à seize (16) le nombre de cas positifs du COVID-19.

Boura Bangoura

Related posts

Compte-rendu du conseil des ministres du 09 août 2018

tsegbaya

Un décret du chef de l’Etat Alpha Condé valide Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle

tsegbaya

Mamadou Taran Diallo : nouveau ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale

tsegbaya