Image default
Guinée politique Infos

Coyah : Les citoyens « n’ont plus confiance à l’existence de la maladie » dixit le maire Abou Soumah

Depuis le début des échauffourées entre les jeunes et les forces de sécurité le 12 mai dernier à Coyah, le port des masques n’est plus suivi par les citoyens de cette préfecture. Interrogé sur les raisons de ce comportement par la rédaction de Soleil FM, le Maire de Coyah Abou Soumah condamne l’acte et demande aux ressortissants de la localité d’aller sensibiliser leurs parents dans cette localité.

Depuis l’évènement de Friguiadi, les habitants de Coyah circulent librement sans masque et n’observent pas non plus la distanciation sociale. « On voit qu’il y a une certaine élargie, un abandon de la part des citoyens qui n’ont plus confiance à l’existence de la maladie et pourtant elle existe. C’est ce qui m’inquiète. Aujourd’hui quand tu vas au marché la distanciation n’est plus respectée et pourtant quand tu fermes les marchés on sort dans les rues on casse tout et quand tu exiges les bavettes, quand tu prends deux, trois ou quatre personnes pour le non-respect des gestes barrières, c’est la population qui se rassemble dans les rues faire des marches, venir casser par-ci par-là » a déploré le maire Abou Soumah.

Mais d’où vient cette crise ?

Selo le maire, Coyah a enregistré 91 cas de COVID-19. Il dit avoir entrepris plusieurs initiatives afin de convaincre les jeunes de la préfecture sur l’importance du respect des gestes barrières mais en vain. « Je finance au moins deux fois par semaine pour faire la sensibilisation. La radio Bambou nuit et jour ne parle que de ça pour sensibiliser les gens, pour les ramener au port des bavettes ou lavage des mains, il y a plus de 2000 kits que nous avons distribué aux gens dans la commune urbaine mais aujourd’hui à part la douane à Kabèlèya, il n’y a pas de kits. Parmi les 91 cas, il y a des suspects parce qu’il y a des contacts qui peuvent faire plus de 300 » a expliqué Abou Soumah.

Vu la gravité de cette maladie et de la situation qui prévaut dans la commune de Coyah, notre interlocuteur demande aux ressortissant se trouvant à Conakry d’aller sensibiliser leurs parents pour un changement de comportement « Je lance un appel patriotique à tous les Hommes de Coyah et en dehors de Coyah de contribuer à la hauteur de ses possibilités, tu viens dans ta famille et explique le danger de la maladie, ça aurait beaucoup contribué » dixit M. Soumah.

Kaba Kouyaté

Articles Similaires

CAN U23 : Égypte-Nigeria et Côte d’Ivoire-Ghana en demi-finales

tsegbaya

Simon Henshaw, ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, est décédé ce mardi à Conakry

soleilfm935

Marche de la résistance du FNDC : Matoto-Madina en plein mouvement

tsegbaya