25 août 2019
Soleil FM

Culture : pas assez d’infrastructures pour des spectacles en Guinée

Cultures Infos

La problématique d’infrastructures dans le domaine culturel se pose avec acuité en Guinée. Nombreux sont ces artistes et mélomanes qui ont du mal à démontrer leur savoir-faire, à cause du manque d’infrastructures dans ce domaine.

Malgré leur évolution remarquable ces derniers temps sur le continent, les musiciens guinéens ont du mal à mobiliser leurs fans. Seul le palais du peuple de la capitale sert d’endroit pour l’organisation des spectacles. Pour le directeur national de la culture, les permanences et maisons de jeunes qui servaient de lieux de spectacles ont été transformées en lieux de commerce. « Le problème se pose avec beaucoup d’acuité. Les secteurs privés ont pris mis la main un peu timidement mais difficilement. Donc je suis d’accord avec vous c’est un cas général. Y’a un manque criard d’infranstrutures culturelles. L’artiste a besoin d’un espace, à défaut de cet espace, les jeunes occupent la rue. C’est pas normal, le seul palais du peuple que nous avons est dans un état vieillissant, il date de 1967 », a expliqué Jean Baptiste Williams.

Conscient de cet état de fait, notre interlocuteur estime que la musique occupe une place primordiale dans la société. Selon lui, l’Etat est entrain de mettre en place une politique pour l’épanouissement de la musique guinéenne.« Lors de la présentation du parquet du Président de la République, la Chine avait promis un palais de 100.000 places. Et avec la nouvelles politique nationale, il y’a des places qui s’offrent afin nous ayons des infrastructures culturelles sous-préfectorales, préfectorales et régionales ».

 

Pour bon nombre d’observateurs, pour réussir sa musique et se faire connaitre sur la scène internationale, il est bien de chanter en langue du terroir. Ce que malheureusement ne fait pas une grande partie de nos chanteurs.

 

SAMUEL DUOLAMOU

Articles Similaires

Hausse du prix du carburant : le syndicat maintient sa grève mais va au dialogue !

tsegbaya

Journée internationale du travail – le gouvernement réaffirme son engagement à promouvoir le travail décent pour tous

tsegbaya

Destitution de Kèlèfa Sall : “c’est une manœuvre des huit membres qui méconnaissent les textes de loi”, dixit Abdrahmane Sanoh-PCUD

tsegbaya

Résultats satisfaisants du BEPC à Dabola : le Proviseur Sory parle d’un grand succès

tsegbaya

Mort de John McCain : il ne voulait pas que Donald Trump assiste à ses obsèques

tsegbaya

«Quiconque faisant des affaires avec l’Iran ne fera pas d’affaires avec les Etats-Unis», affirme Trump

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :