Soleil FM
Guinée politique Infos

Des députés de l’actuelle Assemblée Nationale manquent de formation sur le fonctionnement du parlement

Beaucoup d’entre eux écrivent à des ministres et autres commis de l’Etat sans respecter la procédure. C’est du moins l’avis du président de l’institution Amadou Damaro Camara qui juge cette action inacceptable.

 « Il ne peut pas y avoir des relations verticales ou transversales entre un député et un ministre ». C’est la toute première réaction du président de l’Assemblée nationale, Honorable Amadou Damaro Camara après avoir été saisi par des chefs des départements ministériels concernant des courriers écrits par des députés de la nouvelle assemblée. Il s’est exprimé vendredi en marge d’une plénière qui s’est tenue au palais du peuple.

Le président du parlement guinéen soutient qu’il n’est pas interdit d’écrire à un ministre « J’ai été saisi par des ministres qui ont reçu des lettres individuelles des députés. Je mets ça au compte peut-être de la méconnaissance de la procédure parlementaire, un député a plein droit d’écrire aux membres du gouvernement. Mais la procédure parlementaire est que vous faites viser par votre président du groupe parlementaire qui l’envoi au président de l’Assemblée, qui écrit au département concerné via la Primature. C’est ça la procédure » a enseigné honorable Amadou Damaro Camara.

Cette sortie du président de l’assemblée nationale sur la méconnaissance des règles et procédures parlementaires par les députés relancent encore le débat sur le choix et la formation des candidats pendant les élections législatives. Des militants sont parfois désignés par des partis politiques dont le seul but est d’atteindre l’objectif et non pour défendre et protéger les intérêts des citoyens à la base. C’est pourquoi d’ailleurs pendant les campagnes électorales plusieurs localités ont connu des remous dans le choix des candidats qui, parfois, n’ont pas de projet de société pour répondre aux aspirations légitimes des populations.  Devant une telle situation la question que beaucoup d’observateurs se posent est de savoir que peut-on attendre de nos honorables députés qui n’ont ni formation, ni expérience ?

Amadou Oury Touré

Related posts

Kémi Séba : condamné pour outrage au président burkinabé, il dit ne rien regretter de ses propos !

tsegbaya

Compte-rendu du conseil des ministres du 14 mars 2019

tsegbaya

Charles Aznavour, le chanteur français est mort !

tsegbaya