Guinée politique Infos

Détentions politiques : Comment se portent Ousmane Gaoual Diallo et cie ?

Ecouter l'article en format audio

L’état de santé d’Ousmane Gaoual Diallo, coordinateur de la cellule decommunication de l’union des forces démocratiques de Guinée inquiète ses avocats. Dans un entretien accordé à notre rédaction ce vendredi 26 mars 2021, maitre Alsény Aïssata Diallo du collectif, qualifie de mauvaises conditions de détention des prisonniers politiques à la maison centrale de Conakry.

Testé positif au Covid-19 le 4 mars dernier avec d’autres détenus politiques, Ousmane Gaoual Diallo continue son séjour au centre de traitement épidémiologique de la sureté urbaine de Coronthie, alors que certains de ses compagnons sont sortis guéris, à en croire Maitre Alsény Aïssata Diallo l’un des avocats du collectif.

« Parce qu’ils avaient attrapé le Covid monsieur Ousmane Gaoual et autres. Mais, pour ce qui concerne Ousmane Gaoual et autres, c’est encore de mal que de pire, c’est possible que Dieu aide les médecins à leur sauver. C’est fort possible. » a souhaité l’avocat de l’opposition.

Pour notre interlocuteur, leurs clients sont dans de mauvaises conditions de détention « vous savez que les conditions de détention de l’ensemble de nos clients à la maison centrale ne font que se dégrader du jour au jour. Ce qui a fait que certains de nos clients ont fini par être emporté par ces mêmes  conditions de détention» a expliqué Me. Diallo.

Détenus au lendemain de la présidentielle du 18 octobre dernier, ces prisonniers politiques sont toujours à l’attente d’un éventuel procès. « Nous nous sommes désolidarisés avec les magistrats en charge du dossier, les cellules de magistrats du pole d’instruction. Nous avons jugé nécessaire de couper le cordon ombilical qui nous liait dans ce dossier à arrêter notre participation pour ne pas cautionner ce qu’on appelle une parodie de justice » a indiqué Maitre Alsény Aïssata Diallo.

La question que l’on se pose est de savoir à quand le procès de ces opposants au régime Condé.

Affaire à suivre…

Amara Simba Sylla

Articles similaires

Conakry : un homme accusé pour viol sur 3 mineurs présenté à la presse au PM3 de Matam

tsegbaya

Coyah : Les citoyens « n’ont plus confiance à l’existence de la maladie » dixit le maire Abou Soumah

soleilfm935

Salir son prochain pour des fins politiques et égoïstes est le comble de la stupidité (Libre opinion)

tsegbaya