Soleil FM
Guinée politique Infos

Diplomatie : une mission de la CEDEAO annulée, réactions croisées des acteurs politiques et sociaux

Apres l’annulation de l’arrivée d’une mission des chefs d’Etats de la CEDEAO à Conakry ce mardi 17 mars, les réactions des acteurs politiques et sociaux ne se sont pas fait attendre. Si certains déplorent l’attitude de l’organisation sous-régionale ouest Africaine, d’autres par contre estiment que le président Alpha Condé tente tout simplement d’entretenir une crise dont l’issue est incertaine.

Cette délégation suscitait beaucoup d’espoirs dans les milieux politiques et sociaux du pays. Contre toute attente, la délégation a annoncé avoir annulé son voyage à Conakry. C’est le ministre des Affaires étrangères nigérien, Kalla Ankourao, qui en a informé son homologue guinéen dans l’après-midi du 16 mars, par téléphone.

Cette action est mal perçue par cet acteur de la société civile « Ce qui est un peu surprenant c’est le motif du report ou peut être de l’annulation de cette mission tant attendue des chefs d’Etat de la CEDEAO en Guinée, on n’a pas compris pourquoi la CEDEAO n’a pas communiqué sur les motifs de ce report », dénonce Abdoul Sacko, président du conseil régional des organisations de la société civile Guinéenne.

Pour sa part, le président du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement, qualifie cette mission des chefs d’Etat de la CEDEAO de « complot ». Plus loin, Abdoulaye Kourouma affirme que ces présidents ne sont pas des modèles de démocratie pour la Guinée : « C’était un complot qui était préparé contre notre démocratie, les gens qui venaient en mission ne sont pas un modèle et ils n’ont pas de leçon à donner à la Guinée en matière de démocratie », affirme-t-il.

De son côté, le président du Bloc Liberal soutient que « la Guinée appartient à la communauté ouest-Africaine, la Guinée appartient à l’Union Africaine et je crois que la CEDEAO n’envoyant pas d’observateurs, l’Union Africaine n’envoyant pas d’observateurs, ces députés seront les députés dont les mandats seront périmés au même moment qu’ils seront élus et donc ils s’en iront avec Alpha Condé », estime l’opposant, Dr Faya Millimono.

Amadou Oury Touré

Related posts

“Notre SLECG ne va jamais se désaffilier de l’USTG car enfanté par lui”, dixit Kadiatou Bah, secrétaire générale du SLECG

tsegbaya

2ème journée de manifestation à Conakry : des actes d’incivisme constaté sur Leprince

tsegbaya

Délivrance de la carte d’identité: de nouvelles planches et timbres disponibles et un nouveau prix fixé

tsegbaya