Soleil FM
Guinée société Infos

L’association des étudiants de Guinée menace de boycotter la reprise des cours

La reprise des cours dans les établissements d’enseignement supérieur est prévue pour ce lundi 07 septembre. Cette réouverture coïncide à une période de crise liée au coronavirus. Pour limiter la propagation du virus dans le pays, le gouvernement a réduit le nombre de passager dans les véhicules de transport en commun et augmenté le prix du prix du transport.

Joint au téléphone ce mardi 1er septembre par notre rédaction, le président de l’association des étudiants de Guinée, Alpha Oumar Tourkoun Diallo, se dit préoccuper par cet état de fait.Après l’annonce de la reprise des cours, l’association aurait adressé une correspondance au gouvernement pour demander la révision du prix du transport à la baisse.

« En juin quand on a programmé la réouverture des classes dans les universités pour les sortants, nous avons demandé à ce que l’Etat puisse revoir le côté de transport, mais jusque maintenant nous constatons que rien n’a été fait.  Donc c’est toujours la même chose. Nous demandons la baisse car le transport coûte assez chère » a indiqué Alpha Oumar Tourkoun Diallo.

En juillet dernier, l’association a appelé au boycott des cours des étudiants sortants mais sans obtenir gain de cause. « Nous avons demandé un boycott des cours en juillet, ce qui a été suivi partiellement d’un moment à l’autre. Nous avons négocié avec le ministre de l’enseignement supérieur à l’époque qui a promis un certain nombre de points. » a rappelé le président de cette association estudiantine.

Pour l’instant, l’association des étudiants de Guinée prévoit « rappeler pour savoir qu’est-ce qu’ils ont encore pris comme disposition par rapport à la reprise » a souligné Alpha Oumar Tourkoun Diallo. 

Mais, le président des étudiants prévient le gouvernement « si cet acte que nous avons posé comme doléance n’est pas respecté, nous allons encore engager d’autres procédures » a-t-il martelé. L’association des étudiants de Guinée estime qu’elle ne va pas faire usage de la manifestation dans leur nouvelle approche. Mais l’idée d’un boycott de la reprise des cours par les étudiants n’est pas exclue.

Mamadou Bailo Diallo

Related posts

Le pasteur Moïse Sagno prône la paix en terres africaines

tsegbaya

Projet de loi de finance initiale de l’année budgétaire 2020 : des ministres se défendent à l’hémicycle

tsegbaya

Affaire Eni/Shell : un ancien ministre nigérian de la Justice arrêté pour corruption à Dubaï

tsegbaya