Image default
Guinée société Infos

Education : Les étudiants sortants du département sociologie innovent à Sonfonia

La 11ème promotion du département sociologie de l’université général Lansana Conté de Sonfonia a fini les études de licence cette année. A cette occasion, les étudiants sortants ont organisé une série d’activités du lundi 24 août au mercredi 26 août, pour marquer la fin de leurs études universitaires au sein de cet édifice public.

La journée de ce mardi 25 août a été, surtout, marquée par des conférences animées par des étudiants eux-mêmes. Une première dans l’histoire de ce département « … nous avons constaté que toutes les promotions qui ont quitté ici, ont invité des gens de l’extérieur. Or, nous avons formé des étudiants, nous devons les évaluer, savoir qu’est-ce qu’ils savent faire et qu’est-ce qui ne savent pas faire, c’est en cela nous avons initié cette année après avoir tiré les leçons de les responsabiliser » a justifié le chef dudit département, Kaliva Guilavogui. « Vraiment je suis très fier d’eux…ces étudiants-là sont capables » a renchérit M. Guilavogui.

Selon le président de cette onzième promotion, Pascal Kolomou, l’organisation de toutes ces activités « n’a pas été facile ». Cependant, il estime qu’à ce jour « c’est un sentiment de reconnaissance que nous avons, c’est un sentiment de joie que nous partageons après trois années de concentrations, d’études, aujourd’hui nous avons la joie parce que tout simplement nous avons pu aboutir à nos objectifs » s‘est-il réjoui.

Aussi, la journée a été par des témoignages d’étudiant sur les difficultés rencontrées et les moments de bonheur au cours du cursus universitaire, des déclamations de poèmes, des imitations d’enseignants ayant marqués les étudiants et des prestations artistiques.

Deux conférences ont été animées au cours de la journée. La première, animée par Amadou Tanou Bah, étudiant sortant de cette promotion, portait sur le thème ‘’La crise intergénérationnelle dans nos sociétés’’. « Je me suis basé sur la cohabitation intergénérationnelle. Cette cohabitation permettrait quelque part de mettre en place un climat d’échange entre ces jeunes et les anciens » a proposé le conférencier Amadou Tanou Bah, comme piste de solution à cette crise intergénérationnelle.

‘’La maladie, un fait social’’ est le thème de la deuxième conférence animée par l’étudiante Boubacar Souadou Diallo. « Bien de personnes confondent le rôle du sociologue de la santé et celui du médecin biologiste. Donc, je me suis dit pourquoi pas choisir un thème qui parle de la maladie et faire ressortir après le rôle du sociologue de la santé » a justifié ainsi la conférencière.

Pour finir, le chef du département sociologie a mis l’occasion à profit pour « remercier très sincèrement l’autorité universitaire, le rectorat, le décanat, et tous les cadres de ces différents niveaux qui ont joué assez de rôle dans l’encadrement de nos étudiants » a indiqué Kaliva Guilavogui.

Boura Bangoura

Articles Similaires

Le gouverneur attendu à la barre le 25 juillet prochain

tsegbaya

Viol collectif sur une dame à Siguiri: une ONG annonce un sit-in jeudi devant le ministère de la défense nationale

tsegbaya

Salir son prochain pour des fins politiques et égoïstes est le comble de la stupidité (Libre opinion)

tsegbaya